Vivre avec bébé à Dakar

Par défaut

Nous sommes arrivés au Sénégal avec notre petit Surimi qui venait tout juste de fêter sa première demi-année .

Vivre avec un tout petit en Afrique et de surcroit à Dakar , n’a pas manqué de soulever certaines interrogations (peurs) dans ma petite tête de maman parano.

En grosses lettres rouges   clignotaient les mots (maux): PALUDISME, DIARRHÉES,SYSTEME MEDICAL DÉFAILLANT,MORTALITE INFANTILE  et pleins d’autres encore inavouables…

Comme toute maman qui se respecte je m’inquiétais déjà beaucoup pour mes enfants , pour qu’ils ne manquent de rien , qu’ils soient en bonne santé , mais là le grand saut dans l’inconnu , m’a rendue complètement hystérique.Je me suis mise à imaginer des choses débiles  qu’on serait facilement tentés de reprocher aux autres s’ils avaient le malheur de les penser!Evidemment vivre en Afrique c’est différent, on est forcés de changer nos habitudes, mais pour autant élever son bébé au Sénégal n’a rien de fondamentalement différent.

Avant de partir nous nous sommes rendus dans un service de médecine des voyages, et nous en sommes ressortis avec des prescriptions longues comme le bras , des recommandations d’extrême prudence, et une bonne dose de paranoia en intraveineuse pour ma part.Une fois sur place la colonie de moustiques annoncée par le Dr était bien là et comme prévu , ils se sont régalés de notre chair bien tendre , surtout de celle de notre petit Surimi.

Comme nous étions armés de produits anti moustiques, antipaludéen , moustiquaires imprégnées etc , nous ne nous sommes pas laissés impressionnés!Nous étions donc parés pour le quotidien Sénégalais et nous avons commencés à découvrir la vie ici.

Pour les produits de bébé  pas de rayons interminables , avec un choix qui perturberait n’importe quel jeune maman, mais il y a tout ce qu’il faut et c’est bien suffisant.A part  une mauvaise surprise avec des couches d’une célèbre marque qui curieusement fuit ici , tout se passe exactement comme si on avait jamais  quitté l’hexagone … enfin à quelques détails près !La garde robe de notre petit Surimi est minimaliste (Oh des économies!!), essentiellement composée de bodys , et c’est pieds nus qu’il découvre le monde.

Pas un pot pour bébé à l’horizon , mon bébé se nourrit de bons fruits et légumes locaux que j’espère (utopiquement) moins contaminés par toute sorte de produits chimiques.Exit les bouillies artificielles, bonjour les bonnes céréales naturelles du bled…Nos habitudes de promenades ont également évoluées , la poussette est bannie, en même temps vu l’état des routes ou plutôt pistes , çà me tente pas trop de faire Koh lanta à chaque fois que je décide de sortir!Plus de parcs municipaux , avec aires de jeux pour enfants , c’est simple il n’y en a pas.Plus de sorties au centre commerciales , avec halte crêpe au Fl*nch, il y a bien le Sea Plaza mais on en a vite fait le tour.

J‘ai l’air nostalgique mais finalement  au fur et à mesure que je m’adapte ici , je trouve que ce qui a remplacé ma routine Nilvangeoise n’est pas si mal que çà…ballade au bord de la mer, sorties plage, et promenade avec bébé au dos.Mr Bébé respire le bon air marin (et pollué aussi) de Dakar , il est beaucoup plus en contact avec la nature , et découvre des choses moins superficielles que la traditionnelle sortie au carrefour (que j’adorais soit dit en passant).

Vivre avec bébé à Dakar est après réflexion bien agréable,  et on aime tellement çà qu’un autre bébé va bientôt nous rejoindre pour vivre   sous le soleil!!

Publicités

"

  1. Bonjour
    Je m apprete a rejoindre dakar..en septembre avec un bebe de 6 mois et leur deux freres…je prendrais le temps de te lire regulierement juste pour ne rien idealiser…merci pour ses traits d humeur…

  2. Bonjour. Merci beaucoup pour ton blog. Je suis sénégalaise mais je n’ai jamais vécu au Sénégal. Je m’apprête à m’y réinstaller dans les deux prochains mois avec mon mari et mes deux enfants. Je me demande si je devrais acheter des couches en grande quantité avant de venir. Je m’inquiète de la qualité des couches locales et de leur prix. Qu’en penses-tu?

    • bonjour , concernant les couches à part les pampers qui ne sont pas les mêmes qu’en France il n’ y a aucunes autres couches de fiables sur le marché sénégalais pour moi ! quand je suis rentrée en France pour des vacances j’avais fait le plein d’active fit ! là je suis en France et mes deux derniers mettent des couches et je ne vais pas en acheter ici ! finalement les pampers sont pas si mal que ça , elles coutent entre 4500 f et 5000 f pour 32 couches donc c ‘est moins cher que les pampers en France donc je ne pense pas que ce soit nécessaire d’en acheter !

  3. Juste pour te dire que je suis tombée sur ton site par hasard et que je le trouve sincèrement très bien écrit ! J’ai lu tout ton parcours d’un coup… Ton style d’écriture et ton humour sont très plaisants, continues comme ça !!!!

    J’admire le courage que tu as eu de te lancer dans cette expérience exceptionnelle, expérience qui deviens plus que ça maintenant !
    J’aimerai avoir le courage d’en faire autant quand mon conjoint aura fini ses études 🙂 et je te cache pas que ça me donne envie

    Merci pour ce bon moment, au plaisir de te lire,

    Citadinette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s