« Mon » Sénégal en 26 mots

Par défaut

Il y a quelques jours nous avions la visite d’un couple d’amis à la maison, un couple mixte tout comme nous d’ailleurs !
Pour Madame c’était la première fois  qu’elle posait ses pieds sur le sol sénégalais, elle était très bien préparée et équipée (contrairement à moi lors de mon arrivée !) : ambre solaire, produits antimoustiques, et surtout  un guide sur le Sénégal.
D’habitude ce genre de guide ne m’intéresse pas du tout, les infos n’ y sont pas géniales, rarement à jour, et puis pas marrant à lire surtout !
Là c’est différent je l’ai feuilleté « le petit futé » et cela m’a bien fait marrer !!En lisant un des chapitres cela m’a  inspiré une idée d’articles : le Sénégal en 30 mots enfin nous on va en faire 26 tiens et  dans l’ordre alphabétique s’il vous plait !
Bien évidemment je ne vais pas te faire un plagiat du livre, déjà parce que ce n’est pas mon genre et ensuite parce que manque de pot au moment où je t’écris l’article, je n’ai plus le livre sous la main !! ahaha !

Définir mon Sénégal  en 26 mots, allons-y :

A  comme ATAYA : le thé sénégalais (fait avec du thé chinois !!) se boit en trois temps on dit que  le premier verre est amer comme la mort (je ne le boit jamais, beaucoup trop fort pour moi), le second doux comme l’amour et le troisième sucré comme la vie ! mon préféré est le second. Mon péché mignon est la petite pastille Valda que l’on peut glisser au fond du verre, çà lui donne ce petit gout mentholé si particulier !

B comme BAYE FALL : je suis sûre qu’il y est celui-ci dans le guide mais tellement incontournable que je ne peux pas le zapper.

Le Baye Fall au-delà de sa phylosophie de vie qui serait un peu trop longue à expliquer ici, se caractérise  par un look bien spécial ,un cocktail de vêtements colorés superposés et des dreads locks à la Bob Marley.

On croise des » Yaye Fall » aussi, incroyable mais vrai elles sont blanches , des touristes croyant qu’il faut s’intégrer par l’habit arrivent toute de vert /jaune/rouge vétues  , n’ayant pas peur du ridicule et revisitent l’époque baba cool façon Sunugal.

C comme Chawarma : mais qu’est ce que c’est que ce truc au gout inédit, qui se veut être un genre de galette farcie à la viande (de provenance douteuse vu le gout !), il y en a partout en plus comme le Kebab ou grec en France !Dans les requêtes pour accéder à mon blog j’ai même lu : Chawarma avec cafards!! c’est te dire , je suis traumatisée à vie!

D comme Diongoma : les Diongomas sont des femmes au fessier comment dirais-je …impressionnant et rebondi surtout ! Totalement à l’opposé des canons de la beauté occidentale, ces dames toutes en rondeurs arborent les formes d’une bouteille de Perrier sans aucuns complexes !!

E comme  Essencerie mais il fallait y penser !! Notre station ou pompe à essence est bien plus fatigant à prononcer  quand même !!  Ces » wolofismes » m’éclatent !! on a dit à mon mari d’arrièrer  sa voiture. En parlant de conduire il est plus facile de droiter que de tourner à droite voyons !

F comme Fecc : les Sénégalais sont incontestablement des danseurs nés , du mbalax au sabar ,du leumbeul (pour ces dames) à la salsa en passant par le zouk , ils maitrisent tout les rythmes !Vous allez me dire que cela fait cliché, genre « ces noirs là ils ont le rythme dans la peau ! » mais que nenni.Hier par ma fenêtre j’ai vu une petite fille se mettre à danser  au son du camion qui bringuebaler  sur la route, elle devait trouver ce rythme intéressant !Et puis il n’y a qu’à regarder mon petit surimi danser le « Thiakhagoune » du haut de ses 16 mois (mais bon lui ce n’est pas pareil , il tient tout de sa mère !)

G comme Gazelle : cette bière en format XXL qui dégage une odeur  de vieille bière restée dans le frigo trop longtemps ! (ce n’est que mon avis de non-amatrice de ce liquide doré !)

Heureusement ils se  sont diversifiés et il y a de très bons sodas, celui à l’ananas par exemple bourré de sucre et bulle mais bien agréable presque congelé !

H comme hivernage celui là aussi je suis sure qu’il est dans le guide , incontournable au Sénégal, moi du haut de mon 4ème étage et vu que je sors peu de ma bulle on va dire que la saison des pluies se résume à entendre (et supporter ) ces satanés crapauds qui croissent sous nos fenêtres, avoir de grosses frayeurs lorsque s’abattent des pluies diluviennes façon « fin du monde » et voir des vers de terre finir leur  vie dans mon salon en tentant de s’y réfugier !!

Moins drôle pour les gens du rez de chaussée je suppose et surtout pour les gens des banlieues car chaque année c’est une vraie galère qui commencent dès la première averse !

I comme inspiration , tu m’excuseras mais là j’en manque justement , pour cette lettre je  bloque alors n’hésites pas en commentaire à me donner ta vision du Sénégal commençant par un  I

J comme  journal, les infos quoi !

As-tu déjà allumer la tv sénégalaise qui compte actuellement une bonne dizaine de chaines , à n’importe quelle heure tu trouves le journal, en wolof en français  en anglais même ( Hi my name is Aleyna and I’m watching seven news highlights every Saturday on Africa 7 !pub à la c.. va !!)

Après le journal viennent les débats, çà jacasse, sur toutes les chaines, sur tout les sujets, politique, religion, tout y passe ! Des heures durant ! Après je m’étonne que les gardiens d’immeubles refont le monde  chaque matin, ils réitèrent ce qu’ils ont vu à la tv avant 8 heures et demi (on va voir si on a les mêmes références tiens)

K comme Kouthia , non mais vous avez déjà vu ce mec à la tv , je me régaler des sketch de Sanex  (malgré qu’à vrai dire je ne comprenais pas grand-chose !) mais là ce type est un sketch à lui tout seul , rien que de voir sa tête sur l’écran et c’est parti je me marre , je suis sure que ce qu’il raconte (ben oui je comprend pas grand-chose encore une fois !) est un ramassis de conneries mais je l’aime bien !!

L comme leumbeul , cette danse qui fait polémique en ce moment , les journaux titrent : « la dérive pornographique » , c’est vrai que sur certaines vidéos on frôle l’attentat à la pudeur parfois !!Souvent dans la semaine j’entend les djembés résonner dans Ouakam, signe que non loin de là des femmes se déchainent sur leurs rythmes endiablés.

En tout cas çà remue du popotin au Sénégal ! je préfère quand même mon bon Yuza et le tout nouveau Thiakhagoune .

M comme Mafe ce plat est une tuerie, surtout préparé par moi d’ailleurs (oui c’est journée porte ouverte chez les fleuristes alors faut pas s’en priver !).

Pour preuve que je prépare le meilleur mafe du Sénégal, enfin de Dakar , ou du moins de Ouakam , bon ok de l’immeuble si tu préfères ! mon mari ne veut pas que ce soit notre femme d’intérieure qui le prépare mais MOI !!krkrkrk

Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un met très léger à base de… non en fait il faut avoir l’estomac solide car l’ingrédient  principal est la pâte d’arachide, un régal ! Lourd mais divin !!

Voilà voilà , quoi l’alphabet ne s’arrête pas à M , comment çà ??

Non mais tu croyais quand même pas que j’allais  tout te dévoiler comme çà d’un coup d’un seul , non !

Publicités

"

  1. mmmhhhh le mafé !! récemment j’ai découvert ici (rappel, j’habite à bruxelles) un petit magasin genre boutique de là bas, qui vend les cubes « jumbo », j’ai failli hurler de joie en les voyant !!!! sans le jumbo, pas de mafé ! bisous

  2. i comme incontournable ???
    Sinon j’adore ton article. Le mafé également je l’adore , et comme dit Alex, la tradition et les croyances veut que même avec une lingère et une « femme d’interieure », la maitresse de maison s’occupe de son mari. C’est a dire qu’elle lave le linge de son mari, et en général pour la préparation c’est comme le souleve Axel pour éviter les « ensorcellement » diront nous.
    Mais j’ai quand même une question pour toi, le plus grands de tes enfants, c’est il bien adapté a la vie Sénégalaise ? (je pose la question pour lui puisque surimi est trop petit et la derniere arrivé a pointez son nez au Sénégal)

    • Ici rare sont les femmes qui cuisinent!! même ma belle mère ne touche pas à une casserole!
      Mon grand est celui qui s’est le mieux adapté , il ne souffre pas de la chaleur , il est devenu très autonome , il joue avec les boy du quartier.Il adore son école , un vrai bonheur!

  3. Alors ? on ne peut échapper à la danse , elles adorent, et comme il y’a le mbalax
    Ah oui droitel (tourner a droite) pratique non? ils sont fort
    il y’a aussi coudou( cuillère ) AUTO (voiture) SARREETE (CALECHE OU CHARRETTE ) marsé ( au marche ) tali (chaussee) robineu ( robinet) perron (c perron) pâ (vieux) mere (vieille dame) tons (tonton) dôm (enfant ) mâme ( grand parent )yaye (mere) baye ou papa
    Enfin c difficile de nos jours ,de parler wolof sans un mot à connotation française

  4. Les Baye Fall, ou Baye Faux plus souvent et malheureusement. Ce sont à la base des serviteurs du marabout (historiquement Serigne Touba), qui s’affranchissent de la prière (car ils sont musulmans) par le travail difficile de la terre. De nos jours, avec la pauvreté grandissante, et le fainéantisme de plus en plus présent, la plupart se disent Baye Fall pour justifier l’incessante mendicité qui les caractérise.

  5. Chawarma, un régal, logiquement fait avec de la viande de mouton, salade, tomates, oignons, avec ou sans frites (moi sans), et une délicieuse sauce blanche, à base de fromage blanc. Une spécialité libanaise, bien meilleure que les kébabs ou autres grecs, pita et compagnies.

  6. Fecc, la danse, qui fait partie de leur vie, je sais de quoi je parle ma femme était danseuse dans le ballet national du Sénégal, au théâtre Daniel Sorano. Moi j’adore !!!!!

  7. pour la lettre I, je te propose Ibadou, cette confrérie musulmane où les hommes ont une petite barbichette (sikim) et les femmes n’ont que le visage d’apparent. Le gros avantage du Sénégal, par rapport à la religion, où je le rappelle il y a 90% de musulmans, c’est que les sénégalais dans la grande majorité, pratiquent la religion comme ça les arranges.

  8. pour le leumbeul, à la base il ne s’agit absolument pas d’une danse érotique où les femmes doivent dévoiler leur entre-jambes ou fessier. c’est un rythme traditionnel de sabar comme tieboudiene, kaolak, bara m’baye etc etc etc. d’ailleurs à ouakam, je connais très bien l’atelier de geoffrey qui fabrique les djembés Fagaru Percu.

  9. Excellent cet article, pour Koutia, je te suis, rien que de le voir j’ai envie de rire (bah oui même en France je subi la TV sénégalaise). Et si ton mari veut que tu prépares le Mafé, c’est parce qu’il n’a confiance qu’en toi pour la cuisine, tu dois y mettre les bons ingrédients, et surtout il évite les ingrédients douteux (si tu vois ce que je veux dire ….) que pourrait mettre votre « diank » et oui j’aime pas le terme femme d’intérieur.

    • ah la tv sénégalaise , comme tu dis on la subit !!et là pour le Ramadan c’est pire!!Je n’aime pas le mot femme d’intérieur et encore moins le mot bonne! je ne connaissais pas le terme diank.
      Pour la nourriture , il dit de moi que je suis saf loxo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s