Une Association pas comme les autres…un Trait d’Union entre deux cultures!

Par défaut

 

 

 

Quand je suis arrivée au Sénégal on m’a conseillé d’adhérer à une association d’expatriés français histoire que je ne me sente pas trop perdue . Ça ne m’enchantait guère car je ne suis pas venue  jusqu’au  Sénégal pour  ne  rechercher  qu’exclusivement la compagnie de blancs.

Et puis des femmes blanches, mariées à des hommes blancs, habitant en Afrique pour une durée déterminée avec un salaire d’expatrié (mirobolant), çà ne me correspondait pas du tout !

Comment se lier d’amitié avec des gens qui dans 6 mois iront peut-être vivre au Zimbabwe ?

Puis Je suis allée à des réunions de parents d’élèves à l’école de mon fils  pensant trouver des gens comme moi , un peu déboussolés de vivre à des milliers de kilomètres de chez eux.A ma grand surprise les seuls gens sympas avec qui j’ai pu échanger quelques mots étaient des chinois et des libanais !! Mes « compatriotes » se sont contentés de me  regarder de la tête aux pieds  en se disant probablement « tiens une nouvelle » et puis comme je n’avais rien d’intéressant, ils ont vite tourné la tête pour continuer leur conversation.

Plutôt froid comme accueil, je t’en ai parlé déjà dans un autre article ici, je m’attendais vraiment à trouver des gens qui vivent les mêmes réalités que moi et avec qui j’aurais des points communs. Bon ce ne fut pas le cas alors passons !! je t’avoue que j’étais un peu déçue quand même.

Au fur et à mesure des mois qui passaient, je ressentais  le besoin de partager mes émotions évoluant dans une même journée façon montagnes russes avec quelqu’un qui me comprendrait parfaitement.

Je le faisais à travers mon blog ou par mail  ce qui me faisait beaucoup de bien mais rien IRL (In Real Life pour les moins geek d’entres vous), jusqu’à ce que je rencontre une copine puis deux (mais çà c’est le sujet du prochain article).

Un jour sur un article  au ton quelque peu dépressif, un commentaire très sympathique  m’a été envoyé (Ablaye Adrien si tu passes par là, thanks you soooooo much). On me conseillait d’aller  dans une association : « Trait d’union » c’est une association de femmes en couple mixte fondée en 1990, je consulte le blog mais je suis sceptique ! Je ne suis pas convaincue de l’utilité  d’y adhérer.Je ne tiens pas à verser dans le communautarisme, je réfléchis beaucoup je me dis que ce qui fait que je suis moi Aleyna 31 ans n’est pas le fait que je sois en couple mixte et que je sois maman d’enfants métis, et rechercher  uniquement la compagnie de femmes  comme moi ne serait pas très intelligent, après la secte des métisses ICI, la secte des femmes en couple mixte ?

Je laisse çà alors dans un coin de ma tête, et je me dis peut-être un jour qui sait !

Puis il y a quelques temps je reçois un autre commentaire cette fois-ci d’une membre de l’association et là çà me tente vraiment, çà tombe bien il y a une réunion mensuelle toute proche.

Ni une ni deux, une amie Toubab et moi sautons dans la voiture avec du retard (oui nous avons été contaminée) et nous nous rendons à cette réunion.

Tu remarqueras que j’ai dis voiture et non taxi, oui oui j’ai conduit ( enfin nous étions sénégalaisement à l’heure) et en plus nous sommes encore toutes les deux en vie.

Arrivées à la réunion nous retrouvons une vingtaine de femmes dont une amie toubab fraichement Dakaroise.Au programme l’ordre du jour, le compte rendu de la journée porte ouverte du consulat (que j’ai manqué), mais aussi leurs activités , l’arbre de Noel qui approche , un pot de bienvenue aux nouvelles adhérentes (que j’attend avec impatience !) et tout un tas d’autres choses. A la fin de la réunion , chacune des membres s’est présentée, je constate avec stupéfaction que certaines sont là depuis les années 60 , d’autres depuis une vingtaines d’années, d’autres un peu moins longtemps , toutes ont l’air sympathiques ouvertes et à l’esprit ni givré ni fondu par la chaleur (très rassurant pour  moi qui pensais que j’allais devenir folle très rapidement.)

Bon on ne vit pas dans le monde des bisounours  et je ne vais pas être amie avec la soixantaine de membres que compte l’association, mais ce qui est sur c’est que des affinités vont se créer.

J’en suis ressortie pleine d’assurance sur mon avenir ici , beaucoup plus confiante, si souriante  qu’en rentrant que mon mari m’a demandé si je n’avais pas été à une thérapie , du genre les  TA (Toubabs Anonymes) !!sauf que ce qu’il ne sait pas c’est qu’il n’y a pas que des toubabs , le couple mi!xte fonctionne dans les deux sens

En tout cas se rendre compte que beaucoup sont passées par les émotions façons montagnes russes , que beaucoup ont eu les même soucis d’adaptation , parler de ses propres inquiétudes et ne pas avoir peur d’être ridicule , c’est une vraie thérapie c’est vrai.

Et puis je ne t’ai pas dis mais plusieurs d’entre elles me lisaient déjà  et trouvent çà bien , je ne te raconte pas ma fierté !!

Une association vraiment pas comme les autres, un accueil plus que chaleureux, qui donne envie d’y retourner et de s’y investir.

Un trait d’union  entre deux cultures, entre notre terre natale et notre pays d’adoption.

Publicités

"

  1. Merci pour ce bel hommage à Trait d’ Union
    eh bien je vois une fois de plus qu’on a eu raison de créer ce lieu de rencontre multigénérationnelle
    j’ai envoyé le lien de ton article aux cofondatrices et j’ai eu quelques réponses que je te fais suivre

    1 er

    Merci, ça fait plaisir de voir que notre association est toujours bien vivante !

    Marie O

    2 ème
    c’était quand même une sacrée bonne idée de créer Trait d’Union et de permettre que cela continue à vivre
    Merci à vous toutes qui y avez apporté votre contribution surtout Martine.
    J’ai lu (trop rapidement pour l’instant) ce blog très sympa mais ne vais pas manquer d’y retourner et de le faire connaitre.
    Amitiés à toutes
    Meilleures pensées depuis Bucarest
    M.Thé

  2. Bonjour,
    Moi qui suis aussi mariée à un sénégalais mais qui ne vient au Sénégal que sur de courtes périodes j’ai déjà vécu plusieurs fois les montagnes russes dont tu parles, à tel point que je me demandais si ce n’était pas un effet secondaire des traitements anti-palu (si si !)!
    Ton article sur le blues m’avais fais mal au coeur et je suis très contente de lire aujourd’hui que cette association te redonne l’envie et l’optimisme ! Au moins si un jour nous venons nous installer à Dakar je sais quoi faire ! ET bravo pour la conduite à Dakar !!!!

  3. Bon courage, Toubab à Dakar ! C’est vrai que ça n’a rien de facile, crois-en Martine au Gabon ! Et moi, je suis mariée à un Cubain noir, encore plus zarbi comme situation pour des expats en Afrique !!! Si ça peut te rassurer, Libreville est beaucoup moins glamour que Dakar !!!!!
    xxx

  4. franchement je suis plus que ravie pour toi !! ça me fais même chaud au coeur !! ( c’est pa mal quand on sait qu’en ce moment les températures descendent de plus en plus)
    j’ai hate de lire le prochain article sur les nouvelles copines, et concernant le fait que certaines te lisaient déja, j’ai envie de te dire: rien d’étonnant, des amies qui vivent dans ton pays d’adoption m’en ont aussi parlées, tu seras la future star du net ça c’est sur !!
    tes faits sont captivant, j’en rate pas un ! j’ai même des fois l’impression de m’y retrouver !! merci pour tout ça maintenant reste plus qu’a concerver cette « bégué attitude » 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s