Les hommes en bleu

Par défaut

police-circulation

J’ai le permis depuis une bonne dizaine d’années et je me suis toujours sentie à l’aise de conduire un peu partout en France, sauf à Paris.Il faut dire que dans la capitale française les rond point façon » araignée au quarante douze mille sorties »  ça fait légèrement flipper!

Imagines tu rates une sortie, c’est comme si t’avais raté ta vie !! Et comme dirait Gad Elmaleh : «  mais je la rate toujouuuuuuuuuuuuuuurs ! »

Dans ma petite bourgade et partout en France d’ailleurs  quand tu conduis, tu as constamment le nez dans le compteur kilométrique et les yeux rivés sur le moindre uniforme bleu .

Tu  développes une vraie parano tu en vois partout (surtout l’été), même le pauvre mec qui a mis son plus beau costard bleu , de loin tu le prends pour un flic  et du coup un réflexe humain mais débile  se produit , tu ralentis même si tu roulais 20 kilomètres en dessous de la vitesse autorisée.

Dès que tu vois un gyrophare  dans ton rétro , tu fais ta check list :

– Le  compteur…ok c’est bon je roule pas trop vite

– La ceinture … ok check

et là tu essayes de te remémorer si tu as bien pris tout tes papiers, si ton contrôle technique est à jour , si ton oncle ne t’as pas dit que tu avais un feu qui déconnait et que tu as royalement ignoré son avertissement,si tes pneus ne sont pas lisses etc.

Et là même si tout est ok et que tu  n’as rien fait , tu te dis : « non pas moi, pas moi , pas moi , pas moi…»  et tu pousses un ouf de soulagement  quand la voiture te double et arrête le mec de devant !

En  tout cas je ne sais pas vous mais à moi c’est l’effet que ces gentils messieurs me font !!

Je vous passe l’angoisse de la photo souvenir, prise alors que tu dépassais « seulement » de 6 km la vitesse maximale autorisée !

Quand tu as eu l’impression qu’on t’a tiré le portrait, tu surveilles ta boite aux lettres avec inquiétude.Les amendes , plus le retrait de point , ça finit par te  coûter bonbon.

En 12 ans de permis, j’ai eu quelques mauvaises expériences routesques et du coup les hommes en bleu ne sont pas mes amis,alors je m’excuse par avance si  des hommes en bleu se trouvent parmi les lecteurs de mon modeste blog ou  parmi les likers de ma page facebook …méa culpa !

Arrivée à Dakar je ne me doutais pas  à quel point la façon de conduire, le respect du code de la route seraient différent .Enfin je m’en doutais un peu mais j’étais loin de penser qu’il régner une telle anarchie au niveau de la circulation Dakaroise!

Dès le premier jour je me suis dit que JAMAIS je ne conduirais dans cette jungle où personne ne respecte les règles. D’ailleurs quelles règles ?Y-a t’il un code de la route au Sénégal ? Oui m’as t’on assuré ! C’est un secret bien gardé alors !

La circulation dans la capitale Sénégalaise je t’en ai déjà parlé ici , mais ce n’est pas le sujet de cet article .

Revenons en à nos moutons : Nos amis les policiers, les flics , les poulets, les keufs, les condésenfin bref peu importe comment tu les appelles , ici tu ne les crains pas vraiment car étant donné qu’aucune règle de conduite n’est respectée, tu te dis qu’ils ne sont vraiment pas un souci pour les conducteurs .

Et bien détrompe toi !

Loin des tracasseries  futiles (à leurs yeux) de la prévention routière, de la sécurité des conducteurs ou encore du respect du code de la route, ces messieurs t’arrêtent non pas pour te faire la morale car tu téléphonais au volant avec trois gosses à l’arrière de ta voiture  ou parce que tu roules comme un taré façon Starsky et Hutch sur la Corniche, non  ils t’arrêtent pour te gratter de l’argent !!

Plus ou moins selon la tête du client ou la toubab qui t’accompagne !

C’est ainsi que mon mari, les enfants et moi nous nous somme fait arrêtés  par un grand gaillard d’1m90 sur son scooter des années 90 ! Mon grand père aurait dit qu’il avait l’air  d’un « singe sur un paquet de tabac », en référence à la petite taille du scooter et la grande taille de son propriétaire ! D’ailleurs petite parenthèse, d’où vient cette expression ?Même en googelisant  je ne parviens  pas à la trouver ! Peut-être une invention de mon grand-père en y repensant !

Ce gentil monsieur  de la police  donc s’est emparé du permis de mon mari est à commencer à le verbaliser , la sentence une amende et un permis à récupérer au commissariat Pas très différent  d’une arrestation à la française …sauf qu’après un ou deux « Grand …Chef …allez … » et moyennant la moitié du prix de l’amende ( car j’étais là sinon la somme aurait été divisée par deux au moins !) nous sommes repartis 15 minutes plus tard ,  Plus une perte de temps  qu’autre chose !

Evènement isolé ? bien sur que non ! Ce  genre de contrôle routier qui se termine par un petit billet glissé discrètement à l’agent  est monnaie courante. ..Corruption, corruption ! en même temps j’imagine qu’avec leur petit salaire ça ne doit pas être évident tous les jours.

Au début quand je voyais un policier, je disais à mon mari attention, le feux, le stop, ton téléphone il y a un flic là bas …et en fait tu fais ce que tu veux et ouvertement devant eux..sauf s’ils ont besoin d’un petit billet !

Alors n’oublie pas d’avoir une réserve de petits billets et surtout respecte le code de la route , quitte à te faire klaxonner par tout Dakar !

Publicités

"

  1. N’avez-vous pas remarqué que les policiers, et de façon élargie (c’est le cas de le dire) les fonctionnaires sont les personnes les plus grasses du Sénégal (les douaniers maliens aussi !!!).

    Côté gestion du flic sénégalais, ma technique à moi qui étais conductrice (ce qui facilite) était de profiter de l’interruption de mon trajet par ledit agent pour lui demander mon chemin.
    Ce n’était plus lui qui me demandait quelque chose (mon permis, mon pognon, le respect d’une règle qui n’existe pas), mais moi qui lui demandais avec plein de questions par où je devais passer pour aller à Tataouine les bains.
    Finalement, j’ai réussi quelquefois à noyer le poisson et ils ont fini par me rendre mon permis sans m’emmerder.

    Ils ont l’habitude qu’on leur demande, voire qu’on les supplie de rendre le papier rose, pas de jouer à TomTom !

    A tenter ! En plus, ça a un côté défi qui est rigolo.

  2. ton article me fais drolement sourire, probablement parce que j’ai vécue une situation similaire lors de mon dernier voyage à Dakar, je m’explique: mon ami (sénégalais) et moi (toubab) nous sommes fait arréter par ces « charmants » messieurs. la raison: on a grillé un feu rouge…
    en effet, nous avions grillés en feu, MAIS (parce qu’il y a un « mais ») un agent placer sur le carrefour nous indiquer d’avancer.
    Selon le code de la route, si un agent est présent, il a la priorité et c’est mon homme qui me l’a dit alors qu’il a eu son permis au pays.
    Alors on est d’accord, il existe un code de la route au Sénégal, mais je pense qu’il est en option, même pour les agents !
    Il a donc était régler ça au commissariat en explicant l’histoire de priorité, et mon chéri étant un grand patient très calme, s’est retrouver confisqué de permis pendant un mois avec une amende de 20 000 FCFA …
    Nous étions ravis !!
    en sortant de là il m’a dit : »la prochaine fois qu’on croise un flic, tu t’planques ok ?! » ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s