Flashback

Par défaut

P1010796

Hier j’ai assisté à un déménagement,  ce n’était pas le mien, mais presque, c’est comme si je faisais  un voyage dans le passé  juste au moment où notre container s’est posé devant notre porte !

Des amis ont emménagés  tout près de chez nous, comme nous ils sont arrivés fin aout, comme nous ils ont reçus leur contenair juste avant la Tabaski !! Un petit air de déjà vu !

Flashback

Il  y a toujours le même vieux gardien noir bleu de nuit qui à part dormir ne garde pas grand-chose en fait mais qui est toujours là à donner des ordres, ça n’a pas changé !

Flashback

Presque la même équipe de choc a été montée pour s’occuper de décharger cette grosse boite en métal contenant toute leur vie ou presque ! Comme il y a deux ans il y avait un homme assez âgé qui au fur et à mesure des  aller- retour essayait de cacher que l’âge se faisait sentir, il y avait quelques gardiens, quelques maçons des chantiers aux alentours et un baye fall, joyeux, excentrique, souriant de toute sa dentition brunâtre ! C’est comme si je vivais un remake de ce jour où euphorique je réceptionnais  toutes nos affaires à l’entrée de notre nouveau chez nous.

J’étais toute seule dans l’entrée de leur appartement  attendant les hommes chargés de monter leurs affaires au dernier étage de l’immeuble, assise là  à la même place qu’il y a deux ans au dernier étage  de notre immeuble !

Je leur ai indiqué où mettre les affaires en faisant des gestes  et je me suis bien gardée de donner du « à gauche » et « à droite » comme il y a deux ans où je m’étais  vite rendu compte qu’ils ne connaissaient pas le sens de ces deux mots, je suis rôdée maintenant !

Flashback

J’étais assise là à regarder cet appart encore vide se remplir de cartons, de meubles démontés  et je me revoyais  il y a deux ans regardant toute ma vie défiler dans des cartons.

Je me suis souvenue de cette joie immense de retrouver chaque chose, d’ouvrir un carton et de sentir l’odeur de chez moi et même l’odeur de chez ma grand-mère dans certains cartons ! Et j’ai vu mon amie faire la même chose, j’ai vu son visage s’illuminer en ouvrant une boite, ça y est elle est chez elle !

Pour moi ça a pris plus de temps, il m’a fallu deux ans mais aujourd’hui j’ai réalisé en rentrant dans mon appartement rempli de ces meubles que j’aime, de ces souvenirs accumulés en France et de ceux construits ici que ça y est je suis chez moi !

J’ai envie de changer la déco, de peindre les murs, de prendre un nouveau départ, je ne suis plus tournée vers le passé!

Toutes ces choses matérielles auxquelles je me raccrochais, ce petit bout de France acheminé il y a deux  ans dans un 20 pied, toute ma vie transportée dans une boite en métal, tout ça n’a plus autant d’importance !

Même si parfois je me dis les mauvais jours que Dakar m’a changée, qu’elle m’a fait perdre mon enthousiasme et  ma joie de vivre par moment …je crois qu’il en aurait été de même pour Toronto, Rome ou Mexico !

 le chez-soi c'est en SOI qu'il faut le trouver, et je l'ai enfin compris !
Publicités

"

  1. Heureuse mour toi de te lire….. malheureusement pour moi je n y suis pas encore on mes proches restes en france me reproche trop mon depart et ma nouvelle vie !!!!!……….. je ne sais plus ou j en suis

  2. 🙂 superbe reflexion !! oui, toutes ce choses qui sentaient bon l »avant » perdent petit à petit de leur saveur à la faveur de ce qui se construit ici, j’ai vécu cela aussi… c’est pas qu’on oublie ou renie… c’est que la vie… c’est celle d’aujourd’hui d’abord 🙂
    qd j’ai lu « flashback », j’ai d’abord révé qlq minutes avant de te lire… moi, demain cela fera 7 ans que j’ai foulé le sol sénégalais pour la première fois… à ne jamais m’en remettre :))))) malgré les qlq manques inévitables… les petites ou les grosses différences… les coups de coeur ou les coups de gueule 🙂 c’est bien ici mon « chez moi ». meme si j’ai encore quelques « vestiges » belges, presque oubliés dans un coin…
    cela m’a fait beaucoup de bien de te lire justement aujourd’hui 🙂 merci.

  3. A l’heure ou des projets d’expatriation se précisent, l’émotion me submerge en lisant votre article …comme une nostalgie qui fait surface alors que je ne suis pas encore partie, comme un peu de sagesse alors que j’ai encore tout à découvrir … »le chez-soi c’est en soi … »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s