Dakar ville de tous les contrastes

Par défaut

1551480_459868230781281_325383912_n

 

 

Dakar … D.A.K.A.R !!

J’habite à Dakar ! tu vas me dire que oui tout le monde le sait, que c’est même le titre de mon blog.
Non je ne deviens pas folle le soleil ne m’a pas tapé sur la tête, en ces périodes de froid il m’arrive simplement de l’oublier parfois.
Rideaux tirés, assise sur mon canapé But, dans mon appartement IKEAisé, il m’arrive d’oublier ce que je vis depuis trois ans comme si je n’avais jamais quitté ma petite ville douillette de Nilvange.
Bon ça ne dure pas longtemps les voix des gardiens en bas de l’immeuble résonnent, les klaxons des taxis me sorte de ma rêverie !
Dakar la moderne, Dakar l’insalubre, Dakar la colorée, Dakar et parfois son insécurité !
Je vis ma vie Dakaroise tantôt avec tant d’enthousiasme, d’envie de la découvrir dans tous ses recoins, de fierté d’y habiter, tantôt avec tant de pessimisme sur le sort que ces habitants lui réservent.
Dakar est 8ème dans le classement des villes africaines où il fait bon vivre ! Grâce à sa qualité de vie et sa culture !

Au premier coup d’œil, cette ville déroute un peu.Dakar charme, séduit, intrigue, énerve parfois .

Bruyante, brouillonne par ses centaines de chantiers inachevés et surpeuplée surtout dans ses quartiers populaires !
Elle peut paraître étouffante dans un premier temps, gaz d’échappement à l’appui, Mais il suffit d’y flâner un peu pour qu’opère le charme de la Teranga.On se met alors à apprécier la douceur du vent qui s’insinue dans chacune des ruelles, le calme de certains endroits où l’ont peut siroter du lait de coco en regardant la mer l’agitation de certaines rues , les couleurs vives des étoffes à chaque coin de rue, le joyeux « bordel » qui y règne mais surtout la foule belle et joyeuse.

Non , non je n’ai pris aucune substance illicite !!
On pourra me rétorquer qu’il est lassant de se faire coller comme si on était du papier tue-mouche à chaque fois qu’on marche en ville par des vendeurs ambulant et intermédiaire qui veulent t’emmener dépenser ton argent à droite où à gauche mais moi ce que je constate est que rares sont les gens qui font la gueule, Dakar est joyeuse !!
Malgré la misère, du petit Talibé , au Baye Fall faisant la manche , en passant par le vendeur de carte Orange ou celui de café Touba , tous ont le sourire pour peu qu’on leur adresse un Salam aleykum !
Ce que Dakar a à vous apporter c’est le contact avec les gens qui vous l’offrira. Les sénégalais sont accueillants, chaleureux et plein d’humour, toujours prêts à faire découvrir aux visiteurs les richesses de leur pays, leur culture et leurs traditions.
Alors oui parfois ils insistent mais c’est toujours bon enfant !

Dakar est un véritable tourbillon de contrastes où les gratte-ciels de verre s’opposent aux petites maisons de pêcheurs en ruines, où le cadre à cravate côtoie l’élégante femme en boubou et le marabout à gris-gris. Pour apprécier cette ville, il faut donc prendre un peu le temps de la parcourir pour en contempler toute la diversité.
Même si j’avoue que quand je sors de Dakar faire un tour à Saint-Louis où juste à côté à Toubab Dialaw , je me met à détester un court instant cette ville si bruyante , si polluée , si stressante quand je rentre chez moi je me dis que cette ville est un  » diamant brut  » , qu’elle est pleine de ressource ,  c’est une Ville vivante, toujours en mouvement et qu’elle n’a pas finit de me surprendre!!

 

Publicités

"

  1. Très belle description, qui donnerait presque envie d’y aller, mais comme pour Danielle, le passage à Dakar reste pour moi une punition, comme tout passage dans les grandes villes d’ailleurs, je n’aime même pas m’aventurer dans Mbour c’est peu dire! Mais c’est peut être aussi parce que nous n’avons pas assez exploré Dakar, et qu’elle réserve sa beauté aux gens qui prennent le temps de l’apprivoiser. J’y ai pourtant vécu un mois. Quant au rhume de Dakar, je le connais bien, il est accompagné chez moi de l’angine Dakaroise…Alors je me plait dans ma campagne, et réserve les allers retours à Dakar pour voir les amis, le véto… Mais je ne pense pas y aller pour un weekend de découvertes… Ou alors à Gorée, mais ce n’est pas Dakar…

  2. tres joliment décrite… mais perso, vivant sur la petite cote, (genre toubab dialaw 🙂 )… vraiment, le passage à dakar reste une punition 🙂 et le plaisir de passer un week end chez mon amie dakaroise, cher payé au retour par le « rhume de dakar » qui n’a de rhume que le nom mais qui laisse bien dégorger les tonnes de poussières ingurgitées dans son quartier pourtant aéré… :))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s