Archives de Catégorie: Coup de gueule

Enfance sacrifiée

Par défaut

P1030874

J’avais pris comme résolution de n’écrire QUE des articles positifs pendant un moment.
Pourquoi ?
J’ai parfois des divergences d’opinion avec certaines personnes, comme lors d’une discussion sur l’utilité ou le ridicule de manger au bol n’importe quel plat , même le steak haché/ frite (débat super intéressant visant à juger la sénégalitude d’un ou d’une toubab et de ses enfants), ou lors d’une discussion concernant le fait de ne voir la vie au Sénégal qu’en rose et ses déclinaisons de rose et d’être ainsi déconnecté de la réalité (selon moi , et ça n’engage que moi… d’ailleurs depuis cette discussion j’ai appris à prendre les gens tels qu’ils sont et à accepter la différence de l’autre … un gros travail sur moi ) !
Quand la conversation s’envenime et qu’un dialogue de sourd s’installe, la phrase finale pour me couper l’herbe sous le pied et ainsi me fermer mon clapet est : « de toute façon, TOI, tu vois toujours QUE le négatif ! »
Je vous ai déjà parlé du fait que je pense plutôt être réaliste que pessimiste dans mon article « ne me dites jamais que je n’aime pas le Sénégal » alors je ne vais pas y revenir.
Mais j’ai bien peur que cet article ne sonne pas très positif !
Il y a quelques temps alors que mon aîné revenait de son premier cours de Coran à la Mosquée, il est revenu dépité , tirant une tronche jusque par terre , il avait l’air traumatisé !Je lui demande évidemment que se passe-t-il ? Il me répond que quand les enfants n’écoutent pas ou s’ils chahutent, on les frappe avec une corde et il me précise que ce sont les mêmes cordes que celles utilisées par les maçons pour hisser leurs seaux en haut des constructions !
J’étais un peu désappointée, évidemment je lui ai demandé si on l’avait frappé, et il m’a répondu que non, je n’ai pas su quoi lui dire à ce moment-là.
Quand en France nous en sommes à tenir des discours sur l’inutilité de la fessée, à prôner la parentalité positive, ici la fessée fait partie intégrante de l’éducation.
Les personnes avec qui j’ai parlé m’ont raconté comment leurs parents ou même les personnes plus âgées du quartier n’hésitaient pas à les corriger, bien entendu personne n’en est mort et personne n’en est sorti traumatisé . J’ai tout de même un peu de mal avec ça , que quelqu’un d’autre qui n’est pas un parent puisse corriger mon fils , le réprimander oui mais le frapper non , question de culture tout simplement et je ne remets pas en cause la façon d’éduquer ici, je fais juste différemment !
Au-delà du fait que mon fils risque de se prendre un coup de corde, je me suis mise à penser aux Talibés qui sont si souvent dans mon esprit. Je me suis mise à les imaginer se faisant frapper .
Je me suis mise à penser à ce petit garçon au boubou vert usé dont j’ai croisé le chemin, il devait avoir l’âge de mon plus jeune fils presque trois ans. Je me souviens de son sourire, éclatant de blancheur, de ses yeux rieurs. Je me suis mise à sourire en repensant à lui, puis le sourire est tombé, j’ai serré mon fils dans mes bras et lui ai dit combien je l’aime .J’ai pensé à tous ces petit garçons aux boubous usés qui n’ont personne qui les serrent dans les bras, tous ces petits d’homme livrés à eux même dans la rue, sans affection, qui ne connaissent pas la tendresse d’une maman qui les protège, où qui l’ont connus il y a fort longtemps.
J’ai pensé à eux et évidemment j’ai pleuré, je pleure souvent, parfois j’aimerais m’endurcir mais si je devenais insensible à tout ça je perdrais cette partie d’humanité qui fait que je suis vivante, je serais sans cœur.
Alors je pleure, il m’arrive de ne pas avoir de monnaie sur moi et de croiser une maman mendiant avec son enfant au dos et de ne pas pouvoir lui donner, alors je pleure, je me sens coupable de ne pas pouvoir faire plus, faire quelque chose.
Je culpabilise de ne pas avoir cette baguette magique qui ferait qu’il n’y ait plus d’orphelins, d’enfants dans la rue, d’enfants maltraités sur terre, d' »enfants kidnappés comme ces petites filles au Nigéria !
Que chaque enfant sur cette planète reçoive tout l’amour et la tendresse possible afin de ne consacrer sa jeunesse qu’à une chose l’insouciance, qu’ils restent innocents le plus longtemps possible… UTOPIE… mais j’aime y rêver parfois ça permet de supporter toutes les horreurs que l’on voit quotidiennement.
Certains passent devant ces femmes dans leur fauteuil roulant avec leur bébé au dos  , sans même leur adresser un regard, certains  ne tournent même pas la tête quand un petit Talibé vient toquer à la fenêtre de leur voiture…je n’ai pas choisi ce chemin de l’indifférence ! je ne sais pas par quel bout le prendre , il y a tellement à faire  , mais Je n’y serais jamais insensible!

 

 

 

#bringbackourgirls

 

Ne me dites JAMAIS que je n’aime pas le Sénégal !!!!

Par défaut

 P1010827

Souvent on m’a reproché et encore récemment de ne dépeindre que les mauvais côtés de la vie au Sénégal, en somme de ne faire que critiquer le pays qui m’a gentiment accueillie et de n’en voir que les côtés négatifs.

J’avoue  que cela  peut être vrai par moment, car je regarde le Sénégal avec un œil « neuf » ou tout du moins un œil pas habitué à certaines situations ! Je vois peut être la paille dans l’œil du voisin (le Sénégal) mais pas la poutre dans le mien (la France)  pourrais t’on me dire ?

Je pense que c’est juste que ce qui me saute aux yeux et qui m’horripile parfois, les habitants du pays n’y font certainement plus attention. (Et en même ma réputation de râleuse en tant que française qui se respecte, me précède !!)

On ne vit pas dans un monde de bisounours et je l’ai souvent dit dans mes nombreux coups de gueule,!

Pendant que le pays était en pleine crise lors des élections présidentielles de 2012 et que je craignais pour mon propre avenir et celui des miens, je n’allais pas te faire un article  te racontant à quel point « oh c’est génial de vivre au Sénégal !»

Quand récemment une pénurie d’eau est venue assoiffer tout Dakar et que moi-même je me demandais si le lendemain j’aurais de l’eau pour laver mes enfants ou si on allait trouver de la Kirène pour étancher notre soif, je n’allais pas te narrer mes aventures à la piscine du Club Med et  te vanter les mérites d’habiter dans un pays où le  soleil brille  toute l’année !

Quand dehors je croise des Talibés, ou des femmes mendiant sur leur chaise roulante avec leur bébé au dos, je ne vais pas ensuite te parler  de la mer si jolie, des mangues si juteuses, des grillades de poissons qu’on peut se faire sur la plage et qui ne coûtent quasiment rien !

Quand je reçois plusieurs mails dont un du Consulat qui m’informe qu’il faut être vigilante car de nombreuses agressions ont lieu ces derniers temps et particulièrement d’après eux dans le quartier où j’habite, je ne vais pas te faire les louanges de mon quartier si animé et si agréable à vivre, ni de la légendaire Teranga !

Quand j’entends aux infos qu’à cause de la négligence et de la nonchalance régnant ici  des immeubles s’effondrent (et ça je l’ai vu de mes propres yeux ICI ) et des Daaras brûlent faisant de nombreuses victimes (des enfants, bon sang!!), je ne vais pas faire comme si rien ne se passait, je ne vais pas fermer les yeux et penser à mon prochain article et rire toute seule du dernier jeu de mot à la con qui m’a traversé l’esprit ! Non !

On m’a dit qu’avant j’étais drôle et que maintenant je ne le suis plus, peut- être, mais c’est la société qui veut ça …pas la société sénégalaise en particulier, non !  J’ai perdu de mon optimisme parce que je vois que la planète sur laquelle on a fait naître nos enfants est à la dérive ! J’en avais conscience avant, je ne suis pas née de la dernière pluie, je ne suis pas naïve non plus, mais je pense que ça me pèse et m’inquiète de plus en plus !

Quand mes enfants sont malades et que je ne trouve aucun médecin car on est un lendemain de fête (ça arrive aussi en France !)  Et que je me retrouve dans un hôpital miteux, avec des heures et des heures de files d’attente, avec une centaine d’enfants  malades qui  regardent tous dans le vide, amorphes !  Que l’hôpital est sale et  que tout les patients peu importe ce qu’ils ont ,sont tous dans la même pièce , de minuscules  bébés avec des cathéters pour les soins enfoncés dans leurs petits crânes , à côté d’autres enfants sous oxygène et qu’il y a un sacré danger que tout ces enfants là , y compris les miens  ressortent  encore plus malades qu’ils n’y sont entrés à cause d’infections nosocomiales en tout genre , je ne vais certainement pas te dire que c’est génial , que le Sénégal est un pays avec un super système médical !!

Non j’en sors bouleversée , j’en sors inquiète avec mon cœur de maman qui a peur !

Quand je vois  après avoir poussé un cri du cœur sur ma page facebook   que certaines personnes me disent de rentrer chez moi si je ne suis pas contente , et que ces même personnes pensent que je dénigre leur pays , et bien ça me détruit , car c’est loin  d’être le cas !

J’aimerais tout les jours te parler du Sénégal  riche de sa culture,  et surtout de sa diversité  culturelle , riche de sa chaleur humaine, de cette fameuse Teranga  , de la gentillesse de son peuple … j’aimerais te compter à quel point  ses paysages , sa nature m’a coupé le souffle, à quel point sa capitale  cernée par la mer  est enivrante, surprenante  , qu’il me  suffit de regarder le coucher de soleil faire briller de mille feu l’océan pour être regonflée à bloc   !

Alors oui, il fait beau, il fait chaud, le soleil brille, oublié la grisaille ! Il a la mer, la vie y est plus douce, moins stressante, les gens sont toujours heureux, chaleureux, ouverts d’esprits, compréhensifs, accueillant, bienveillant… ça ressemble à une pub pour promouvoir le tourisme  çà  !!

Mais malheureusement  il y a d’autres réalités comme partout en ce bas monde!!

Le Sénégal est un beau pays, j’aime le Sénégal, c’est le pays de mon mari  et j’aime le Sénégal qui est en lui, j’aime  ce dont il rêve  pour son pays, j’aime sa façon de parler en ponctuant les phrases de  petits mot en wolof , j’aime sa « sénégalitude » !

C’est le pays de mes enfants, et je suis heureuse de les élever ici, de les entendre balbutier leurs premiers mots de wolof, d’entendre ma fille  de 17 mois « chanter » l’appel à la prière !

J’aime entendre mon fils de deux ans et demi  voir son repas arriver sur la  table et me gratifier d’un « diadieuf waye », et l’entendre dire tout bas Bismillah avant de le commencer !

J’aime à  ne pas avoir à m’inquiéter de leur éducation religieuse, qu’ils puissent choisir  leur voix  et qu’on les respecte pour ce choix ! J’aime voir à quel point  les communautés religieuses cohabitent en paix (et ce n’est pas de l’utopie , c’est la réalité !) , j’aime recevoir du ngalakh à la fin du Carême  et partager mon mouton de la Tabaski !

C’est devenu mon pays et je l’aime  aujourd’hui autant que je le détesterai demain, cette relation haine /amour est saine !

J’ai cette même relation  avec la France mon pays d’origine !

Ne pas aimer le Sénégal ce serait se foutre de tout ce qu’il s’y passe  , vivre comme une expat  avec  ses « servants » , et prendre les gens de haut  , ne pas se mélanger au peuple, aux locaux … ne pas aimer le Sénégal ce serait n’être que de passage et fermer les yeux  jusqu’à ce que je parte d’ici …ne pas aimer le Sénégal ce serait publier des articles drôles sur les cafards , la circulation , les mouches et autres futilités sans jamais aborder la vraie vie !

Si je décide de parler de ce qui ne va pas ce n’est pas de la critique facile, c’est un constat ! et même si je n’ai pas de solutions pour  faire avancer certaines choses (bien que j’y réfléchisse constamment !), en parler c’est déjà ne pas se voiler la face , ne pas faire l’autruche  et si ça peut faire réagir ne serait-ce qu’une personne …ce sera déjà  gagné  pour moi !!

 Alors ne me dites jamais que je n’aime pas le Sénégal !!

 

PS: si vous avez aimé cet article , n’hésitez pas à la partager!!

Non mais à l’eau quoi ? t’es à Dakar et t’as même pas d’eau alors c’est par ici que ça se passe !

Par défaut

seau

Situation oblige, pour la première fois, les Sénégalais vont découvrir un autre visage de Facebook.
3W, une Agence web, basée à Dakar, spécialisée dans la communication sur les réseaux sociaux vient de mettre en ligne sEAUlidaire. Cette dernière est une application Facebook qui permet un partage solidaire des ressources en eau à Dakar.

Le principe est assez simple d’après l’initiateur, Ludovic Lima:

 « les utilisateurs en s’inscrivant indiquent s’ils souhaitent donner ou recevoir de l’eau. Une fois l’inscription effectuée, ceux qui sont dans le besoin peuvent demander de l’aide directement aux utilisateurs désirant partager leur eau et inversement.

En cas de demande d’aide à un utilisateur ayant de l’eau, ce dernier reçoit une notification Facebook lui indiquant qu’une personne lui demande de l’aide. En cas d’acceptation, cet utilisateur peut donner ses coordonnées pour une mise en relation directe. »

Malgré les citernes, et malgré l’eau qui coule dans quelques maisons, les gens continuent à parcourir les rues pour trouver le liquide précieux.

Avec l’application sEAUlidaire  les populations peuvent trouver facilement les endroits adéquats où l’eau, la source de vie existe encore.

Il faut noter que cette pénurie est largement relayée sur les médias sociaux depuis le début. Plusieurs images, voire des vidéos ont été postées sur le web. A travers FB et Twitter, les internautes ont exprimé leurs indignations avec plusieurs façons.

Actuellement, nous sommes à l’heure de la solidarité entre utilisateurs de Facebook au Sénégal.
En conséquence, si vous aussi, vous avez besoin d’eau ou vous voulez en donner, allez vite sur votre compte Facebook pour vous inscrire.

sEAUlidaire 

 

N’hésitez pas à partager , partager et partager à v-EAU-lonté!!!

Pénurie d’eau à Dakar , ça continue…eau là là!!

Par défaut

sde

Après une pénurie d’eau de plus de 7 jours, nous voilà encore repartis pour la même galère, une pièce défectueuse  a été soit disant réparée sur le SEUL tuyau  alimentant Dakar et sa banlieue  depuis des décennies .Il y a bien eu des déclarations mensongères plusieurs fois par jour sur un retour à la normale et voilà  qu’on nous annonce que la réparation n’a pas tenue ?

De qui se moque-t’on ?

Nous voilà au 4ème jour sans une goutte qui ne coule du robinet !

L’accessoire à la mode dans la Capitale depuis quelques jours est devenu le bidon de 10L de Kirène VIDE !!

Au téléphone chaque conversation  commence par : « as-tu de l’eau chez toi ? »

Quand la sonnette retentit chez toi, dis toi que c’est probablement quelqu’un armé de son dernier accessoire à la mode qui vient désespérément voir si tu ne peux pas lui filer quelques litres de ce précieux liquide !! Désolé panne sèche !!

La situation est grave, les boutiques commencent à manquer de bouteilles d’eau, les camions citernes venus ravitailler les populations déversent de l’eau impropre à la consommation, le choléra et la bilharziose guettent la banlieue qui patauge déjà dans les eaux de pluie de l’hivernage !

Avec cette chaleur insupportable tout devient difficile, le linge s’entasse, les wc se bouchent, le déodorant devient ton meilleur ami ainsi que les chewing -gum  …

Les enfants souffrent déjà de cette chaleur mais sans plusieurs douches pour les soulager comment faire ?Mes enfants on choppé la bourbouille !!

Les populations sont en colère tout à l’heure encore, juste en bas de chez moi j’entendais des disputes éclater pour accéder au seul robinet qui il y a quelques heures délivrait au goutte à goutte, ce liquide vital !

Aux Mamelles devant les camions citernes c’est la bagarre, les personnes excédées par cette situation n’ont pas la patience d’attendre en rang pour obtenir quelques litres qui leur permettra de fonctionner quelques heures ! Des jeunes du quartier sont obligés de « faire la loi » et de raisonner les populations pour que la distribution d’eau se fasse dans le calme !!

Des groupes de personnes ont manifestés dans les rues de Niary Tally et de Boune, à Keur Massar, en banlieue. Ces images rappellent les émeutes de l’électricité en 2011 pendant lesquelles les populations en colère ont saccagé beaucoup de biens publics et incendié de nombreuses agences de la Société nationale d’électricité (Senelec). La Sde ne veut donc pas être surprise comme ce fut le cas de la Senelec. Les responsables de la société chargée de la distribution de l’eau, ont renforcé les mesures sécuritaires devant beaucoup de leurs agences.

On dit Macky peiné de la situation ?? Mais Macky réveille toi !!

Il ne me  reste plus qu’à (nous) vous souhaiter  Djamm  ak Ndox !!

Enfin InchAllah !!

kirene10_2

Edit du 27/09/2013:

une conduite aurait pété en faisant 6 blessés à l’usine  de Keur Momar Sarr!! on est pas sortis de l’eau-berge ….Eau secours!!

Amul Ndox ,Dakar, eau là là!!

Par défaut

penurie-d-eau-940x705

Nous vivons à Dakar aujourd’hui la troisième  journée consécutive de coupure d’eau. Pas une goutte n’est sortie du robinet depuis  73 heures ( oui oui j’ai compté)… Ndox amul [il n’y a pas d’eau]. Bien sûr, nous avons l’habitude de vivre avec les coupures d’eau, mais elles ne durent pas aussi longtemps d’habitude. Pour vous donner une idée, chez nous , nous n’avons généralement  que de petits soucis en journée car les réservoirs sur le toit peinent à se remplir et à redistribuer l’eau correctement!  Il arrive aussi que nous ayons de l’eau que la nuit : entre 8h et 23h, le robinet devient inutile et c’est le bal des bassines et des bouteilles, que nous remplissons chaque soir pour tenir la journée suivante.Ces derniers temps,  dans beaucoup de quartiers ,l’eau est également souvent coupée pendant les week-ends, pour cause de travaux destinés à l’amélioration du réseau de distribution d’eau à Dakar et aux alentours mais nous sommes épargnés la plupart du temps !!

donc voilà , avant j’étais propre mais ça c’était avant… et avec la chaleur étouffante et nos corps dégoulinants de sueur   , j’ai une  soudaine envie de me laver avec une bouteille de Kirène !!

Dans l’impossibilité de se doucher ou d’étancher sa soif, des habitants se rabattent sur les camions-citernes qui distribuent une eau non potable, dont la consommation présente des risques pour la santé.encore un dysfonctionnement qui me sidère moi la Toubab qui ne vit ici que depuis deux ans  et qui suis habituée à recevoir le service pour lequel je paye !!

EDF, GDF et la compagnie des eaux me semblent tout à coup des entreprises idéales depuis mon arrivée ici !

Ces coupures d’eau commencent à rivaliser avec les coupures d’électricité que je trouve moins fréquentes ces derniers temps ,! Au moment même où je vous écris je me demande si je  ne vais pas me porter la poisse toute seule …sauvegarde de l’article effectuée , on ne sait jamais !!

Une panne à l’usine de Keur Momar sarr serait à l’origine de cette pénurie d’eau , ce liquide se fait précieux ces derniers jours à Dakar et il est dans toutes les bouches , pas pour le boire malheureusement mais il alimente toutes les conversations.

« Et toi t’as  de l’eau? » devient une rengaine , suivit de « depuis quand c’est coupé chez toi? » on serait presque fier d’affirmer que pour nous ce n’est que depuis ce matin alors que pour d’autres la galère a commencé 48h plus tôt !

Dakar a soif  et espérons que l’eau revienne  avant la fin de ce week end !

Couples mixtes : on nous en veut!

Par défaut

images

Comme une petite impression qu’on s’acharne légèrement sur les couples mixtes  au Sénégal ces derniers temps!

Ce n’est déjà pas faute d’être regardée d’un œil suspicieux surtout si tu ne ressembles pas tout à fait  à Angélina Jolie et que tu as quelques (voir beaucoup ) de kilos en trop sur les  hanches  (ces même kilos qui ne dérangent personne sur les fesses d’une Sénégalaise bon teint (ou pas)  qu’on appellera Diongoma ou Drianke affectueusement  mais qui quand tu es blanche sont la preuve que ton mari est avec toi par intérêt : papier et (ou) argent au choix
C’est aussi le cas  quand tu as quelques années de trop au compteur et ce même si tu es depuis une dizaine d’années avec ton mari et que tu as des enfants !
L’amour sincère entre deux personnes de couleurs différentes  c’est quoi déjà?
Et bien on ne sait plus , merci M6 et autre chaines de tv qui s’acharnent à produire des documents sur les arnaques du cœur en Afrique! j’ai d’ailleurs reçu un mail une fois , en voici un extrait choisi:

« Je recherche  une femme, jeune  et belle si possible, qui aurait eu la surprise de découvrir que son joli coeur sénégalais était en fait un imposteur déjà marié à une femme sénégalaise. Ou autres histoires de déconvenues. Avez vous des anecdotes de ce genre ? »

Et oui après les vieilles femmes qui couchent avec des étalons blacks , les grosses femmes à qui on fait croire monts et merveilles pour avoir le saint graal , la carte d’identité française , italienne, espagnole etc etc , après les femmes moches que même un blanc moche n’en voudrait pas et qui se retrouvent mariées avec de beaux apollons couleur ébène et aussi les grosses vieilles femmes moches… histoire de cumuler les tares … M6 veut de la jolie jeune femme qui se fait arnaquer !

Les médias ou comment nous pourrir la vie à NOUS les couples mixtes « normaux » qui s’aiment !

A tout cela on peut ajouter aussi le fait de sentir la mesquinerie de certaines femmes  sénégalaises qui pensent que tu leur a piqué  un bon parti sénégalais et qui essayent de le détourner de toi dès que tu as le dos tourné  à coup de dialdiali , de petits pagnes et de thiouraye ( entendu mais pas vécu  , je suis un pittbull grrr pas toucher!)
Les pauvres elles n’ont pas encore compris qu’on connait tout ça aussi et bien plus encore….
Ce n’est pas faute non plus d’entendre que ton mari est ton chauffeur, le gardien , le jardinier .. et tout cela marche dans l’autre sens  quand c’est la femme qui est sénégalaise et l’homme blanc!
Je trouve qu’on en avait  déjà assez sur le dos,et oui j’ose me plaindre (non je ne fais pas ma victime ) , être mariée à son prince charmant , avoir de magnifiques enfants (Ma Sha Allah )  et devoir encore justifier son amour , devoir préciser que NON ce n’est pas un mariage blanc, gris ou je ne sais quelle couleur encore mais un mariage d’amour ou tout n’est pas rose certes mais ou notre différence fait notre richesse.
Et bien ça me saoule et là le gouvernement sénégalais en rajoute une couche  … la réciprocité des visas … oh quelle bonne idée ! si tout avait été bien pensé et mis en place  aucun soucis… qui suis je pour dire ce qu’un pays ( qui n’est pas le mien vous allez me dire !)doit faire ou ne doit pas faire ?
Mais là faut avouer que ça n’est pas facile , des tracasseries administratives ,des frais , des renseignements à tout va et même un mois après l’application rien est clair … pour les binationaux pas de soucis  qu’on nous dit  juste une pièce d’identité sénégalaise et tu n’as pas besoin de visa… et oui mais les enfants de moins de 5 ans n’ont pas de carte nationale d’identité … il leur faut un passeport sénégalais alors … c’est quand même con de faire deux passeports vu qu’ils voyagent avec le passeport français  (coût du passeport 30 € vs coût du visa 50€  et le visa est plus simple à obtenir , moins de papiers , moins de déplacements !).
Pourquoi un certificat de nationalité sénégalaise ne suffirait-il pas pour les enfants , cela prouve qu’ils sont sénégalais (jusqu’au 31 juillet c’était le cas!)
Compliqué d’être un couple mixte , deux nationalités , deux fois plus de papiers et de frais pour les enfants …

JE NE PARLE ÉVIDEMMENT PAS DES CONJOINTS DE SÉNÉGALAIS ET DES CONJOINTS DE FRANÇAIS , LA FRANCE DEMANDE UN VISA ET LE SÉNÉGAL ÉGALEMENT ,RIEN DE PLUS NORMAL !

Et tiens parlons du  nouveau code de la famille qui enfin permet à un homme étranger de prendre la nationalité sénégalaise et à une femme de la transmettre  à ses enfants sans soucis … PARFAIT mais car il y a toujours un mais … au bout de 5 ans de mariage et nous les femmes qui pouvions prendre la nationalité sénégalaise au lendemain  du mariage  , hop 5 ans aussi ! c’est pour tout le monde pareil! pourquoi ne pas permettre aux hommes et aux femmes de pouvoir tout de suite la demander ? vous avez peur de quoi messieurs du gouvernement ? d’une invasion de couples mixtes ?
Mais oui encore cette fameuse réciprocité, pourquoi n’y avais pas pensé plutôt? il faut 4 ans pour obtenir la nationalité française par mariage alors hop on va les faire galérer aussi ,tiens on leur demande un an de plus , paf dans les dents!

Sauf que ce n’est pas les mêmes enjeux , on ne risque pas de voir une recrudescence de mariage blanc pour obtenir la nationalité sénégalaise , ne nous voilons pas la face!!
Enfin plus qu’une question de réciprocité parfois ça sonne quand même un peu comme une vengeance !

Œil pour œil , dent pour dent tel est la devise du Sénégal ces derniers temps!!

Mais tout cela ne m’empêchera pas d’aimer ce pays , d’y vivre , de continuer à raconter les bons comme les mauvais côtés de la vie ici!
Et à ceux qui regardent d’un œil suspicieux , mesquins les couples mixtes et bien sachez que  ni vos préjugés , ni toutes les tracasseries administratives , ni  nos différences de cultures qui viendront à bout de notre amour qui se conjugue en noir et blanc!

Toubab, Toubaaaaaaab … mais c’est quoi cette manie?

Par défaut

CA_M'E~1

Mon blog s’appelle une Toubab à Dakar, c’est écrit dessus comme sur le Port salut (sorry vieille vanne de fromageolique)

Je t’ai expliqué ici ce que cela signifiait, j’ai appelé mon blog ainsi car je trouvais cela plus  racoleur accrocheur que  » une femme blanche à Dakar  »  ou encore  » Jacqueline, Micheline ou Georgette  à Dakar  » .

Mais en y réfléchissant bien, ce terme de Toubab , me gonfle profondément !

Surtout cette manie qu’ont les gens enfants et adultes confondus à nous appeler comme ça en nous criant dessus !

De retour de mon cours de zumba (avec une super prof que je te conseille vivement pour virer à grand coup de pied ta cellulite) plusieurs gamins ( des grands de  11 à 15 ans) m’ont dépassée  et se sont mis à gueuler « Toubab, toubab, toubab, oh la toubab, oh la blanche, oh elle est blancheuh  nananèreuh… »

Ce n’est bien entendu pas la première fois que cela m’arrive et certainement pas la dernière et même si d’habitude j’ignore, là cela m’a profondément agacée ! J’avais envie de leur répondre en wolof , de leur demander :

« Qu’est qu’il y a , vous n’avez jamais vu une blanche ou quoi ?? Ne me fatiguez pas ! « 

Et là mon niveau fort limité de wolof (honte à moi faut que je m’y remette sérieusement) m’a fait cogiter durant  quelques minutes :

Qu’est ce qu’il y a, ça je sais dire : « Lan la »

Ne me fatiguez pas, ça je sais dire aussi : « Boul ma sonnal ! »

Et là ça se complique, guissouma ko= je ne l’ai pas vu, mais ce n’est pas ça que je veux dire … et les gamins étaient déjà bien loin et surtout étaient passé depuis un bon moment à quelque chose d’autre !

Je me suis sentie ridicule d’avoir eu envie de leur répondre car ce ne sont que des gamins mais en même temps  je me suis dit que si à chaque fois  je leur répondais, ils prendraient conscience que ce n’est pas bien d’interpeller les gens comme ça (utopie quand tu nous tiens)

Pourquoi je ne trouve pas ça bien ?

J’ai souvent imaginé   dans  mon petit bled de Lorraine qui a l’époque quand j’étais gamine devait compter deux familles capverdiennes, le même genre de situation.

Je me promène avec mes copines (un clin d’œil à  Jess, Caro, Ayfer et Sandrine qui se reconnaitront) et soudain un homme noir passe.

« Oh le noir, le noir, Monsieur le noir, oh l’Africain ! »

Tu saisis le ridicule de la situation ? Sans parler du fait qu’on m’aurait taxée de raciste à capuche blanche un peu pointue !

Interpeler quelqu’un de cette façon ne se fait pas, je trouve que c’est un manque de respect !

Alors qui peut m’expliquer d’où vient cette habitude qu’ont les Sénégalais  à nous héler de la sorte ?

Je suis certaine que pour la plupart ils ne pensent pas à mal en le faisant, mais je ne comprends pas !

Quelle est l’origine de cette fâcheuse habitude qui a tendance à nous taper sur le système nerveux par moment ?

Ce qui est sur c’est que la prochaine fois qu’on m’appelle Toubab (probablement demain) je répondrais :

« Lan la? khanna mousso guiss Touba ? Boul ma sonnal way !!!”

Et si ça ne suffit pas et bien je continuerais à les ignorer…

Ps: Si vous avez aimé cet article , n’hésitez surtout pas à la partager , c’est grâce à vous et à votre communication que ce blog existe et continue d’exister….MERCI

Dakar l’insalubre !

Par défaut

149389_232799626821477_202272297_n

Comme un petit problème d’odeur!

Le cocktail Dakarois est fait de gaz d’échappement bien épais, de tas d’ordures esthétiquement répartis dans toute la ville ,qui prennent tout leur charme pestilentielle juste après une pluie d’hivernage, mais aussi de l’odeur de moutons  ou encore   de petites ou grandes mares d’eaux stagnantes !!

Des plages où pourrissent des poissons, une tête de mouton qui traîne, grouillante de vers, des ordures ménagères déversées dans un coin de rue et qui s’amoncèlent, générant odeurs et mouches, des sachets plastiques qui volent et trainent partout, le geste familier de jeter ce qui ne sert plus n’importe où, tel est le spectacle quotidien offert  par la ville de Dakar.

La vie ici est faite de sable, de poussière, de chaleur et d’odeurs en tout genre !

C’est là que mon grand nez que je trouve déjà si disgracieux devient un réel problème car il n’est pas équipé d’un filtre à odeur comme sur les friteuses  ou du moins il n’en était pas équipé à mon arrivée!

Le tout petit nez de mon fils ainé n’en est pas équipé non plus d’ailleurs et en allant au marché, c’est avec amusement au début que je le voyais changé de tête ! De sa  jolie couleur caramel à une couleur verdâtre du genre « dans trois secondes ,attention je vais vomir  » !

Les ordures dans certains quartiers sont devenues des voisines indésirables mais permanentes des populations !! Je me souviens encore de mon arrivée à Ouakam, notre immeuble se trouvait pile en face d’une décharge sauvage qui après pluie et fournaise dégageait une odeur difficilement supportable !

Depuis les constructions ont repoussé encore et encore les tas d’immondices jusqu’à ce que la décharge disparaisse !

Du moins de mon paysage car ce n’est pas le cas dans la plupart des quartiers de la Capitale !

Dakar est au bord de l’asphyxie, et je ne vous parle même pas des jours de grève de ramassage des ordures ! Et des lendemains de fête, car restes de moutons  ne font  pas bon ménage avec soleil de plomb !

Les ordures non ramassées se putréfient dans les rues, au début il m’était difficile de ne pas froncer les sourcils et faire la grimace et surtout me faire violence pour ne pas me boucher le nez, aujourd’hui Il s’est visiblement constitué, dans ma tête, une résistance contre la puanteur.

Bizarrement ce phénomène semble ne pas gêner grand monde, car même si l’on interroge la population  Dakaroise à ce sujet et qu’ils admettent qu’ils ont du mal à supporter la saleté et les odeurs , leur comportement ne semble pas changer !

Faute de structures ou mauvaises habitudes ?

Des efforts sont  fournis par les autorités mais  le problème de la gestion des ordures reste entier dans la ville de Dakar.

La majorité de la population  semble n’avoir aucune notion d’éducation environnementale, ni aucune idée des risques engendrés par l’insalubrité.

Des solutions émergent comme une loi qui prochainement devrait interdire les sachets plastiques, des gens réfléchissent quant à la gestion et le traitement  des  ordures , mais là où le bas blesse est que la ville ne dispose pas suffisamment de bac à ordures , de poubelles , des vraies , pas de simples  barils rouillés où l’on déverse des ordures jusqu’à ce que cela déborde !!

Une campagne de sensibilisation est urgente  car au-delà de l’aspect esthétique et des odeurs pestilentielles, la population est en danger car ces tas d’ordures qui peuplent  Dakar sont vecteurs de maladies

Pour aller plus loin:

On rêve d’un Sénégal propre

Saleté d’Afrique

Visas pour le Sénégal: mais quel bordel!!!

Par défaut

5241_635671076460414_787093791_n

J-25 avant l’application de la réciprocité des visas , et alors on en est où?

Une conférence de presse a eu le lieu le 29 mai entre professionnels du tourisme sénégalais et qu’en ressort-il?

« L’ouragan du visa ne laissera indemne (aucun acteur)  et va arriver  avec des effets dévastateurs’’ déclare Mamadou Diallo vice-président du FOPITS (Fédération des Organisations Patronales de  l’Industrie Touristique)

Et quid des acteurs étrangers du tourisme?

Comme l’a souligné le blogueur Ajax sur son site , personne ne bouge !

Quid des binationaux, des résidents , chacun a ses infos et son propre  son de cloche mais personne ne sait à vrai dire

On en saura plus le 15 juin , InchAllah  comme le souligne Yves le belge ! J’espère qu’effectivement on en saura plus car pour le moment il n’y pas d’autre mot pour définir la situation qu’un joyeux bordel!

Le consulat du Sénégal à Paris ne sait pas quoi faire, les autres consulats du Sénégal en France ne communiquent pas sur le sujet .

Au Sénégal le Consul lui même ne sait pas sur quel pied danser , l’organisme SNEDAI qui est sensé s’occuper de la délivrance des visas communique à tout va ,répandant des informations contradictoires à tort et à travers, le Ministère des affaires étrangères ne se mouille pas non plus , la police des étrangers  se dit non concernée !

Je reçois des mails de personnes qui tantôt sont perdus comme moi et tantôt croient détenir l’info , la vraie !

Mais en fait on est tous là à attendre , pas le choix !

Une pétition à vu le jour pour que l’application de la  loi soit retardée afin de mieux étudier les conditions de son application.

Je suis totalement d’accord sur le principe mais malheureusement j’ai bien peur que ce soit un coup d’épée dans l’eau !

Une chose également sur cette pétition , il est bien précisé sur le site que pour être valable la pétition doit être signée par des Sénégalais ou des étrangers résidant au Sénégal.

Mais apparemment il y a des personnes qui ne savent pas lire et des français résidant en France se permettent de la signer . Je ne crois pas que cela puisse donner plus de poids à cette pétition , bien au contraire car de quel droit, des étrangers iraient s’immiscer dans les décisions d’un Etat souverain ?

Une personne a commenté :

« Je serais sénégalais, cette pétition signée par des étrangers me conforterait à maintenir les visas plus que jamais. »

Je pense que cette personne n’a pas tord car cette loi de la réciprocité  mine de rien sonne un peu « œil pour œil , dent pour dent » !

 Enfin rdv le 15 juin pour un

autre

ultime rebondissement!!

Réciprocité des visas: Rien n’est prêt!!

Par défaut

visa

Je voudrais pousser un gros coup de gueule, non pas sur le principe même de la réciprocité des visas car il n’est pas normal que nous  les occidentaux nous entrons au Sénégal  comme dans un moulin, alors que  nous imposons des visas aux étrangers  pour qu’ils puissent  mettre les pieds chez nous ! Certains pays africains appliquent déjà la réciprocité. C’est louable. Dignité nationale oblige.

Le fond du débat n’est pas là , en tout cas étant donné que c’est fait je ne vois pas pourquoi continuer ce jeu de discours stériles  qui finissent en dialogue de sourds  consistant à dire que c’est injuste , que le tourisme va en pâtir , blablabla , C’EST FAIT !

D’autant plus que ce n’est pas de la « vraie » réciprocité car certainement  très peu de visas d’entrée au Sénégal seront refusés, alors que combien de sénégalais arrivent à avoir un visa pour la France ?? encore et toujours une injustice !

Là où ça me dérange c’est que rien n’est prêt ! A exactement  34 jours de l’application de la loi, nous sommes face à un mur !

Il y a bien un site, une FAQ … un début de réponse…  Mais ce site est en construction !

Il y aura des bornes nous dit-on ! en apparence tout à l’air bien ficelé mais le soucis c’est que nul part on nous parle des cas particuliers ! Le français qui vient en touriste,  sait à quoi s’en tenir , l’homme d’affaire aussi , le missionnaire également!

Il y a bien une responsable du service exploitation des visas, très aimable, mais en fait elle ne sait rien sur rien !

Attendez que je me renseigne et je reviendrais vers vous par mail, m’a-t ’elle dit !

Et elle a tenu parole, mais pour me dire qu’en fait elle n’en savait strictement rien !

Elle m’a conseillé d’attendre !

 Et Le cas des binationaux ?

Pas de soucis madame si  vous ou vos enfants  avez la double nationalité vous n’avez pas besoin de visa ! Mais comment est-ce que je fais pour voyager ? Je pars avec mon passeport français et je reviens avec mon passeport sénégalais ?

Ah non madame vous n’avez pas le droit de voyager avec deux passeports, attendez je me renseigne et je reviens vers vous….

 Chère Madame D , je suis au regret de vous informer 
 que nous ne pouvons pas vous renseigner , nous ne sommes
 pas en possession de toutes les informations concernant
 les visas pour le moment !!
Mme D.Adama
Responsable Exploitation Visa
SNEDAI Sénégal 

OK alors nous ne sommes pas dans la M*** !

Et le cas des résidents ?  

Version de la SNEDAI :

Madame votre carte de résident ne vous dispense pas de faire un visa ! mais je ne rentre dans aucune case , je ne viens pas pour affaire , ni pour faire du tourisme , ni pour une visite privée , ni pour des études ou recherches, et encore moins pour une mission, j’habite à Dakar Madame , et ce visa n’est que pour 90 jours !

Faites déjà ce visa et après on verra comment on le prolonge !!

Version du Consulat :

Vous avez une carte d’identité d’étranger ? Alors vous n’êtes pas concernée ! Mais en fait on ne sait pas trop car nous n’avons aucuns renseignements encore !!

Le mieux c’est d’attendre !

OK attendons, attendons ! Il y aura une campagne de médiatisation et d’information, début juin…qui nous donnera toutes les réponses ou pas !

Je voyage cet été avec mes enfants, je pars avant l’application et je reviens après, 55€ (50€ de visa+5€ de frais de dossier) mine de rien, c’est une somme, surtout multipliée par 4 !

Mais si on doit payer, on payera ! Tant pis Je  ramènerai seulement du guerté  à ma famille en France!

Ce qui me dérange c’est que si j’ai les mauvais renseignements car personne, ni le consulat, ni le service censé s’occuper de cela ne sait à quoi s’en tenir, je risque où :

De payer un visa alors que je n’en avais pas besoin

Ou

De ne pas en payer et du coup rester coincée à l’aéroport en France qui se situe à plus de 300 km de chez moi !!

Comment peut-on sortir une loi, son décret d’application  sans avoir réfléchi à tous les cas de figures à la hâte juste avant les vacances ?

Espérons que d’ici le 1er juillet, tout soit prêt …je reste sceptique !!

Rendez-vous dans un mois !

 

 

Pour aller plus loin sur le sujet , je vous conseille de lire:

Tourisme et visa

Visa pour le Sénégal , les détails