Archives de Tag: dewenati

Tabaski number 4

Par défaut

tabaski

Vous connaissiez Mambo number 5, et bien pour nous c’est Tabaski number 4!

4 ans , 4 fêtes ….

les Tabaski se suivent et ne se ressemblent pas , mais elles ont un dénominateur commun : le stress, l’effervescence!

Courir acheter des tissus dans des marchés bondés , trouver quel modèle allez-vous faire  pour vous , mini vous (aka la petite princesse , le mari , les mini-lui , trouver le tailleur , harceler le tailleur  ,trouvez le bon mouton pas trop cher mais bien en chair (mission impossible) etc…

il est presque minuit et la Tabaski c’est demain , à l’heure où je vous parle , je ne sais plus comment je m’appelle, j’ai passé ma journée chez le coiffeur avec toute la smala, tresse plaquées pour la princesse , coupe Davala pour les ptit mecs (qui ressemblent à des minis Neymar ) et rien pour moi !! pas le temps , de toute façon le musoor fera l’affaire! et puis entre nous je vous avoue que me torturer le cuir chevelu n’est pas mon sport favori!

Côté garde robe: Les tenues sont presque prêtes ,les babouches en rang dans le couloir ,mais il reste la robe de ma fille qui est coincée chez le tailleur qui ne me répond plus ! aaaaaaaaaaaaaaaaaah! pas grave j’ai un plan B ! C’est pas faute de l’avoir harcelé , je crois que je n’ai pas encore la bonne technique , j’ai toujours une tenue qui traîne comme ça , l’histoire se répète indéfiniment .

Cette année encore, le jour de la Korité , je menaçais le tailleur en m’asseyant en face de sa machine à coudre jusqu’à ce qu’ il ait fini!

Ce n’est pas faute de répéter après chaque fête à qui veut l’entendre ,que l’année prochaine on ne m’y prendra  plus, je ferais tout faire à l’avance !! mais bien sur on y croit tous !! même si je suis devenue une experte en tissu, il y a encore du boulot côté logistique.

Côté nourriture:j’ai passé ma soirée dans les oignons , les pommes de terre sont découpées , il ne faut surtout pas oublier les sacro-saintes frites de mon fils , la marinade , la sauce aux oignons , la vinaigrette, n’attendent que le sacrifice du mouton pour entrer dans la danse.

alors voilà c’est notre 4ème fête , la première nous n’étions que 4 et ne savions même pas que quelqu’un allait nous rejoindre.

Demain on se fera l beaux tous les 5 dans nos bazins qui brillent, nous iront prier, on sacrifiera le mouton (que j’entend d’ailleurs bêler en bas de l’immeuble …il sent la fin) on partagera un bon repas , on fera notre traditionnelle photos de Tabaski.

Nous passerons une bonne journée entourée de la famille et nous aurons le plaisir de faire découvrir la fête à quelques amis , c’est ça l’esprit Tabaski.

Lundi les rues de Dakar seront vides , puis la vie reprendra son court , jusqu’à la prochaine montée d’adrénaline , jusqu’à ce que les rues soient à nouveau envahies de moutons, jusqu’à ce que la prochaine fête soit dans toutes les têtes !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne fête de Tabaski:

Dewenati!!! Baal leen ma akh! Yallah na ñu Yallah boole baa