Archives de Tag: France

Bonne et heureuse année 2014

Par défaut

400_F_56734096_HDeI3mm1CpNFyqmR8INpGFQOT1nn6etE

Chaque année,  les gens se livrent à une tradition  des plus bizarres vers la fin du mois de décembre :

Prendre des bonnes résolutions !!

Avec ces nouvelles bonnes résolutions vient le paquetage d’anciennes vieilles bonnes résolutions non tenues des années précédentes !!

Je fais partie de ces gens là je vous rassure c’est pour ça que je me permets de me moquer !!

Donc me voilà, devant mon ordinateur  prête à lister tout ce que je vais désormais arrêter de faire (comme me goinfrer de chocolats) et au contraire ce que je vais commencer à faire (plus de sport par exemple !)

La première bonne résolution serait déjà de tenir toutes ces résolutions que l’on prend au cours de l’année et qu’on se met à lister juste avant nouvel an, du genre «  promis juré j’arrête de boire en 2014, hic ! »

Je consulte mon petit paquetage de résolution archivées, il y a du régime, il y a du sport, il y a  du « j’arrête de râler », il y a du « je trouve un job », « j’apprends le wolof »…

Je me rend compte que c’est pas si mal en fait, je suis toujours grosse (pas bien), je fais toujours du sport (même si j’en fais un peu moins ces derniers temps), je râle toujours autant (pas bien du tout) , je bosse et je prend des cours de wolof ! Pas mal  du tout quand même  3 sur 5 !!

Et là je me dis que ça sert à rien  tout ça alors cette année j’ai pris une résolution : j’arrête de prendre de bonnes (ou des mauvaises) résolutions !!

Je vais plutôt faire une liste de ce que j’aimerais faire en 2014 et la liste se complètera au fil des jours

Alors voici ma « To do List » cuvée 2014

1)      Aller visiter le phare des Mamelles et y faire un pique nique

2)       Faire du Presse café mon rendez vous commérage du dimanche entre copines après l’aquagym

3)      Acheter un livre par mois à la librairie  des  4 vents (un pour les enfants et un pour moi !!)

4)      M’inscrire au CCF

5)      Manger des sushis une fois par mois

6)      Cuisiner un ceebu jën bu jaga  toute seule en ayant acheté tout ce qu’il faut au marché castor ou tilène

7)      Aller à un concert  de Philipe Monteiro

8)      Aller à Gorée et visiter TOUTE l’île

9)      Siroter un cocktail (sans alcool je précise !)  à l’hôtel Sokhamon au coucher de soleil

10)   Faire des grillades de poisson sur la plage des Mamelles  avec des amis et la famille

11)    Aller à Popenguine

12)   Louer une maison à saly pour les vacances

13)   Fêter notre premier anniversaire de mariage par un weekend romantique  au Lamantin Beach

14)   Retourner à Saint-Louis, encore et encore

15)   Manger au Flamingo avec vue sur le pont Faidherbe illuminé  et cette fois-ci : prendre l’appareil photo !!

16)   Voir les Daara J en concert

17)   Acheter un collier de chez Miswudé voir plusieurs

18)   Aller à la FIDAK, 3 ans que je la rate !!

19)   Économiser pour passer Noel en France (utopie quand tu nous tiens !)

20)   Trouver enfin où acheter des vêtements (et sous-vêtements) à  Dakar (un juste milieu entre le fugg jay et le Sea plaza !

21)   Faire le plein de wax  au marché HLM

22)   Et donc me faire faire plein de jolies robes

23)   Trouver où acheter des perles

24)    Et donc faire mes bijoux moi-même

25)   Changer de couleur de cheveux …ou pas

26)   Devenir bénévole dans une association et aider les enfants

27)   Aller à la réserve de  Bandia

28)   Aller tout en haut du Monument de la Renaissance, juste pour la vue !!

29)   Faire pousser des légumes sur ma terrasse

30)   Conduire plus  dans Dakar

31)   Aller à la piscine plus régulièrement avec les enfants

32)   Trouver d’autres activités à faire à Dakar avec les enfants

33)   Faire du vélo avec les enfants

34)   Louer une maison sur Ngor et y passer le weekend

35)   Aller sur l’Ile aux oiseaux

36)   Faire un « Dakarcitytrip », appareil photo à la main

37)   Trouver un magasin bio pas cher et trouver des produits naturels pour éliminer tous les produits chimiques de notre salle de bain

38)   Rentrer dans une taille de vêtement « normale »pour pouvoir aller m’acheter des fringues chez mango (par petite dose)…en cours!!

39)   Tester chaque mois un nouveau resto en famille ou en amoureux

40)   Aller à un autre fugg jay que celui de Ouakam

41)   Faire une rencontre entre blogueurs /euses du Sénégal

42)   Aller à n’importe quel événement qui se passe dans la résidence de l’ambassadeur des Pays-Bas, juste pour encore rêver  de m’installer dans cette sublime maison !

43)   Découvrir Dakar encore et encore, pour devenir une vraie Dakaroise qui connait tous les bons plans et les bonnes adresses !

44)   Jouer à la LONASE juste pour rire

45)   Aller au Lac Rose et faire du cheval

46)   Aller au Casino pendant Noel et prendre une photo  avec Tigrou

47)   Trouver un père Noel à Dakar et faire une photo avec lui et les enfants

48)   Aller à un festival de musique n’importe lequel mais avec une préférence pour le festival de Jazz de Saint-Louis !

49)   Acheter du poisson aux pécheurs sur la plage juste quand ils reviennent de mer

50)   Faire de Dakar notre chez nous !

Tout est sorti en vrac comme ça , au cours de l’année d’autres idées viendront ,d’autres ne me plairont plus ! Mais l’essentiel de 2014 sera consacré à tout faire pour que le Sénégal devienne encore plus MA maison !!

 Je vous souhaite alors pour 2014 : de la joie, du bonheur, de la tendresse, des bébés, des mariages, du sexe, de la bonne humeur, de la folie, du romantisme, de l’argent , des voyages , des découvertes , et la santé surtout !!

BONNE ET HEUREUSE ANNEE  2014

Fireworks cluster

Ne me dites JAMAIS que je n’aime pas le Sénégal !!!!

Par défaut

 P1010827

Souvent on m’a reproché et encore récemment de ne dépeindre que les mauvais côtés de la vie au Sénégal, en somme de ne faire que critiquer le pays qui m’a gentiment accueillie et de n’en voir que les côtés négatifs.

J’avoue  que cela  peut être vrai par moment, car je regarde le Sénégal avec un œil « neuf » ou tout du moins un œil pas habitué à certaines situations ! Je vois peut être la paille dans l’œil du voisin (le Sénégal) mais pas la poutre dans le mien (la France)  pourrais t’on me dire ?

Je pense que c’est juste que ce qui me saute aux yeux et qui m’horripile parfois, les habitants du pays n’y font certainement plus attention. (Et en même ma réputation de râleuse en tant que française qui se respecte, me précède !!)

On ne vit pas dans un monde de bisounours et je l’ai souvent dit dans mes nombreux coups de gueule,!

Pendant que le pays était en pleine crise lors des élections présidentielles de 2012 et que je craignais pour mon propre avenir et celui des miens, je n’allais pas te faire un article  te racontant à quel point « oh c’est génial de vivre au Sénégal !»

Quand récemment une pénurie d’eau est venue assoiffer tout Dakar et que moi-même je me demandais si le lendemain j’aurais de l’eau pour laver mes enfants ou si on allait trouver de la Kirène pour étancher notre soif, je n’allais pas te narrer mes aventures à la piscine du Club Med et  te vanter les mérites d’habiter dans un pays où le  soleil brille  toute l’année !

Quand dehors je croise des Talibés, ou des femmes mendiant sur leur chaise roulante avec leur bébé au dos, je ne vais pas ensuite te parler  de la mer si jolie, des mangues si juteuses, des grillades de poissons qu’on peut se faire sur la plage et qui ne coûtent quasiment rien !

Quand je reçois plusieurs mails dont un du Consulat qui m’informe qu’il faut être vigilante car de nombreuses agressions ont lieu ces derniers temps et particulièrement d’après eux dans le quartier où j’habite, je ne vais pas te faire les louanges de mon quartier si animé et si agréable à vivre, ni de la légendaire Teranga !

Quand j’entends aux infos qu’à cause de la négligence et de la nonchalance régnant ici  des immeubles s’effondrent (et ça je l’ai vu de mes propres yeux ICI ) et des Daaras brûlent faisant de nombreuses victimes (des enfants, bon sang!!), je ne vais pas faire comme si rien ne se passait, je ne vais pas fermer les yeux et penser à mon prochain article et rire toute seule du dernier jeu de mot à la con qui m’a traversé l’esprit ! Non !

On m’a dit qu’avant j’étais drôle et que maintenant je ne le suis plus, peut- être, mais c’est la société qui veut ça …pas la société sénégalaise en particulier, non !  J’ai perdu de mon optimisme parce que je vois que la planète sur laquelle on a fait naître nos enfants est à la dérive ! J’en avais conscience avant, je ne suis pas née de la dernière pluie, je ne suis pas naïve non plus, mais je pense que ça me pèse et m’inquiète de plus en plus !

Quand mes enfants sont malades et que je ne trouve aucun médecin car on est un lendemain de fête (ça arrive aussi en France !)  Et que je me retrouve dans un hôpital miteux, avec des heures et des heures de files d’attente, avec une centaine d’enfants  malades qui  regardent tous dans le vide, amorphes !  Que l’hôpital est sale et  que tout les patients peu importe ce qu’ils ont ,sont tous dans la même pièce , de minuscules  bébés avec des cathéters pour les soins enfoncés dans leurs petits crânes , à côté d’autres enfants sous oxygène et qu’il y a un sacré danger que tout ces enfants là , y compris les miens  ressortent  encore plus malades qu’ils n’y sont entrés à cause d’infections nosocomiales en tout genre , je ne vais certainement pas te dire que c’est génial , que le Sénégal est un pays avec un super système médical !!

Non j’en sors bouleversée , j’en sors inquiète avec mon cœur de maman qui a peur !

Quand je vois  après avoir poussé un cri du cœur sur ma page facebook   que certaines personnes me disent de rentrer chez moi si je ne suis pas contente , et que ces même personnes pensent que je dénigre leur pays , et bien ça me détruit , car c’est loin  d’être le cas !

J’aimerais tout les jours te parler du Sénégal  riche de sa culture,  et surtout de sa diversité  culturelle , riche de sa chaleur humaine, de cette fameuse Teranga  , de la gentillesse de son peuple … j’aimerais te compter à quel point  ses paysages , sa nature m’a coupé le souffle, à quel point sa capitale  cernée par la mer  est enivrante, surprenante  , qu’il me  suffit de regarder le coucher de soleil faire briller de mille feu l’océan pour être regonflée à bloc   !

Alors oui, il fait beau, il fait chaud, le soleil brille, oublié la grisaille ! Il a la mer, la vie y est plus douce, moins stressante, les gens sont toujours heureux, chaleureux, ouverts d’esprits, compréhensifs, accueillant, bienveillant… ça ressemble à une pub pour promouvoir le tourisme  çà  !!

Mais malheureusement  il y a d’autres réalités comme partout en ce bas monde!!

Le Sénégal est un beau pays, j’aime le Sénégal, c’est le pays de mon mari  et j’aime le Sénégal qui est en lui, j’aime  ce dont il rêve  pour son pays, j’aime sa façon de parler en ponctuant les phrases de  petits mot en wolof , j’aime sa « sénégalitude » !

C’est le pays de mes enfants, et je suis heureuse de les élever ici, de les entendre balbutier leurs premiers mots de wolof, d’entendre ma fille  de 17 mois « chanter » l’appel à la prière !

J’aime entendre mon fils de deux ans et demi  voir son repas arriver sur la  table et me gratifier d’un « diadieuf waye », et l’entendre dire tout bas Bismillah avant de le commencer !

J’aime à  ne pas avoir à m’inquiéter de leur éducation religieuse, qu’ils puissent choisir  leur voix  et qu’on les respecte pour ce choix ! J’aime voir à quel point  les communautés religieuses cohabitent en paix (et ce n’est pas de l’utopie , c’est la réalité !) , j’aime recevoir du ngalakh à la fin du Carême  et partager mon mouton de la Tabaski !

C’est devenu mon pays et je l’aime  aujourd’hui autant que je le détesterai demain, cette relation haine /amour est saine !

J’ai cette même relation  avec la France mon pays d’origine !

Ne pas aimer le Sénégal ce serait se foutre de tout ce qu’il s’y passe  , vivre comme une expat  avec  ses « servants » , et prendre les gens de haut  , ne pas se mélanger au peuple, aux locaux … ne pas aimer le Sénégal ce serait n’être que de passage et fermer les yeux  jusqu’à ce que je parte d’ici …ne pas aimer le Sénégal ce serait publier des articles drôles sur les cafards , la circulation , les mouches et autres futilités sans jamais aborder la vraie vie !

Si je décide de parler de ce qui ne va pas ce n’est pas de la critique facile, c’est un constat ! et même si je n’ai pas de solutions pour  faire avancer certaines choses (bien que j’y réfléchisse constamment !), en parler c’est déjà ne pas se voiler la face , ne pas faire l’autruche  et si ça peut faire réagir ne serait-ce qu’une personne …ce sera déjà  gagné  pour moi !!

 Alors ne me dites jamais que je n’aime pas le Sénégal !!

 

PS: si vous avez aimé cet article , n’hésitez pas à la partager!!

La Gnétise humaine!

Par défaut

Petit rappel , au cas où vous auriez oublié le principe de cette rubrique. Les phrases en gras sont les requêtes tapées sur les moteurs de recherches pour accéder à mon blog , en dessous je m’amuse à les commenter, car je trouve ça plutôt rigolo parfois !! donc voici un florilège des plus drôles!

images

Beauoup de moistiques dans l coin ann mariste a dakar

Les moistiques c’est pire que les moustiques, surtout quand il y en a beauoup !!

Je veux lego senegalais avec drapo

Ici on a le légoss mais pas de légo sénégalais , si tu veux tu prends un vert un jaune un rouge et tu dessine une étoile dessus !!

Animal gecko du senegal unk

J’en ai un qui est rentré DANS mon canapé , ou 1) il est mort étouffé dedans , ou 2) il en est ressorti et là il se balade chez moi aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah

 Je suis français, ma femme est française, mon fils est français mais moi je suis  né a l’étranger mais j’ai un passeport français est ce que j’ai besoin d’un visa français pour rentrer en France

C’est Françaisement compliqué  ton truc !!

Cherche femme dans fecebouk métisse au Sénegal

Fessebook tu voulais dire, hein ?? Lapsus révélateur

 Photos des insectes qu’il y’a à Dakar

Quand j’en vois, vu la taille qu’ils ont, je prends mes jambes à mon cou et je me casse !!

Est-ce que le weekend end on aura de  l’eau a Dakar

Seul Dieu la SDE le sait !

Tee shirt avec marqué « gné »

Ah tiens j’y avais pas pensé, merci pour l’idée  de business!

Livre d’une femme blanche marié à un senegalais

Bientôt, bientôt InchAllah !!

Les sénégalaises qui ont un cancer de peau lié à la dépigmentation du 31 juillet 2013

C’est bien connu le cancer du 31 juillet 2013 est le plus dangereux !!

Mensonges des hommes sénégalais aux femmes toubab

Petite rectification : mensonges des hommes sénégalais aux femmes toubab ->ah voilà là c’est mieux !

Peau noire a Dakar

Hum hum difficile à trouver  hum hum !!

Souhaiter une wolof

C’est une nouvelle fête  la wolof party ou bien ?

Laisse mouton courir tabaski viendra

Malheureusement le mouton  ne court  plus …du TOUT ..snif !

Préjugés sur les chinois

Ils ont des petites … euh pardon de petits yeux

Personnalité cheveux courts grisonnant piercing oreille droite

Mais qui c’est ce personnage ? des idées en commentaire ???

 Y a des françaises qui accouchent à Dakar ?

Oui moi et pas que !

Je rêve de quitter mon village pour vivre en plein centre de Thionville 

Je ne te juge pas, hein te fâches pas mais tu fais des rêves bizarres quand même

Les annonces des filles blanches qui cherchent a faire des enfant métisses

Pauvres filles,  faire un enfant c’est pas comme commander à la Redoute !!

 

Pénurie d’eau à Dakar , ça continue…eau là là!!

Par défaut

sde

Après une pénurie d’eau de plus de 7 jours, nous voilà encore repartis pour la même galère, une pièce défectueuse  a été soit disant réparée sur le SEUL tuyau  alimentant Dakar et sa banlieue  depuis des décennies .Il y a bien eu des déclarations mensongères plusieurs fois par jour sur un retour à la normale et voilà  qu’on nous annonce que la réparation n’a pas tenue ?

De qui se moque-t’on ?

Nous voilà au 4ème jour sans une goutte qui ne coule du robinet !

L’accessoire à la mode dans la Capitale depuis quelques jours est devenu le bidon de 10L de Kirène VIDE !!

Au téléphone chaque conversation  commence par : « as-tu de l’eau chez toi ? »

Quand la sonnette retentit chez toi, dis toi que c’est probablement quelqu’un armé de son dernier accessoire à la mode qui vient désespérément voir si tu ne peux pas lui filer quelques litres de ce précieux liquide !! Désolé panne sèche !!

La situation est grave, les boutiques commencent à manquer de bouteilles d’eau, les camions citernes venus ravitailler les populations déversent de l’eau impropre à la consommation, le choléra et la bilharziose guettent la banlieue qui patauge déjà dans les eaux de pluie de l’hivernage !

Avec cette chaleur insupportable tout devient difficile, le linge s’entasse, les wc se bouchent, le déodorant devient ton meilleur ami ainsi que les chewing -gum  …

Les enfants souffrent déjà de cette chaleur mais sans plusieurs douches pour les soulager comment faire ?Mes enfants on choppé la bourbouille !!

Les populations sont en colère tout à l’heure encore, juste en bas de chez moi j’entendais des disputes éclater pour accéder au seul robinet qui il y a quelques heures délivrait au goutte à goutte, ce liquide vital !

Aux Mamelles devant les camions citernes c’est la bagarre, les personnes excédées par cette situation n’ont pas la patience d’attendre en rang pour obtenir quelques litres qui leur permettra de fonctionner quelques heures ! Des jeunes du quartier sont obligés de « faire la loi » et de raisonner les populations pour que la distribution d’eau se fasse dans le calme !!

Des groupes de personnes ont manifestés dans les rues de Niary Tally et de Boune, à Keur Massar, en banlieue. Ces images rappellent les émeutes de l’électricité en 2011 pendant lesquelles les populations en colère ont saccagé beaucoup de biens publics et incendié de nombreuses agences de la Société nationale d’électricité (Senelec). La Sde ne veut donc pas être surprise comme ce fut le cas de la Senelec. Les responsables de la société chargée de la distribution de l’eau, ont renforcé les mesures sécuritaires devant beaucoup de leurs agences.

On dit Macky peiné de la situation ?? Mais Macky réveille toi !!

Il ne me  reste plus qu’à (nous) vous souhaiter  Djamm  ak Ndox !!

Enfin InchAllah !!

kirene10_2

Edit du 27/09/2013:

une conduite aurait pété en faisant 6 blessés à l’usine  de Keur Momar Sarr!! on est pas sortis de l’eau-berge ….Eau secours!!

Deux ans au Sénégal :le bilan !!

Par défaut

2 ans

Voilà ça y est, cela fait deux ans que nous sommes venus nous installer  à Dakar et ça fait un moment que je réfléchis à l’écriture du bilan de cette deuxième année.

La date de  » l ‘anniversaire »  de cette deuxième année   au pays de la Teranga coïncide à une dizaine de jours prés à notre retour de vacances en  France et j avais un peur qu’en écrivant cet article à chaud  encore pleine d émotions, encore attristée par les au revoir déchirants d’avec la famille, je ne dépeigne un bilan bien négatif  de mon aventure sénégalaise.

Alors j’ai laissé passer quelques jours, histoire de digérer  et me voilà devant le pc et je ne sais pas par quel bout le prendre !

Une chanson  me vient en tête :

 Le temps passe et passe et passe 
 Et beaucoup de choses ont changé 
 Qui aurait pu s'imaginer que le temps se serait si vite écoulé, 
 On fait le Bilan, calmement en s'remémorant chaque instant…

Et donc revenons en à nos moutons (c’est bientôt la Tabaski !!), alors cette deuxième année ?

Comme le bilan de l’année dernière commençons par le : « on s’y fait, on ne  s’y fait pas » , histoire de voir si certains on s’y fait pas auraient glissés dans l’autre catégorie et si il n’y aurait pas des petits nouveaux !!

On s’y fait :

 Les routes ou plutôt pistes : tiens un petit qui était dans la catégorie « on ne s’y fait pas » de l’année dernière .Force est de constater que ce n’est pas parce que tu vas passer la moitié de ta vie à râler car les routes sont merdiques   un peu partout dans Dakar que tout à coup Macky Sall va se plier en quatre pour  te faire une  jolie route goudronnée devant chez toi, juste pour tes beaux yeux !

En partant de ce postulat, Il ne te reste plus qu’à savourer lors de tes séjours en France ce goudron à perte de vue  et à bien t’accrocher à la portière de la voiture quand tu reviens à Dakar !

La circulation à Dakar : au final ce n’est pas si terrible que ça , Il  suffit de s’équiper d’une bonne dose de vigilance ,d’un soupçon de culot , d’un peu de valium et surtout d’un gros 4X4 .(je suis le Roi du Monde…. Hum pardon  c’est un peu la sensation que tu as quand tu dépasses une Twingo !!) Tu devrais  pouvoir circuler sans frôler la crise cardiaque !!

Les salutations : dire bonjour, ça va  et la famille, et les enfants  etc. 30 fois à la même personne dans la même journée, c’est plutôt sympa en fait et surtout beaucoup plus chaleureux que la soupe à la grimace qu’on nous sert quotidiennement en France!!

Avoir froid quand il fait 22 degrés  et répondre aux gens « mais t’es fou il fait trop froid pour aller à la plage !! » Ca y est je  crois que mon cerveau fait le rapprochement entre le mois de décembre et  25 degrés !

La non- ponctualité ou retardite aigue : en v ‘là un qui faisait déjà  partie des « on  s’y fait  » mais  ça va encore plus loin cette fois ci  car c’est que cette cochonnerie est contagieuse maintenant quand j’ai rdv à 14h, à 14h05 il m’arrive parfois d’être dans ma douche ! et désormais si je donne rdv à quelqu’un et que cette personne est en avance , je suis en panique car bien évidemment moi j’ étais loin d’être prête !!

 On s’y fait et on adore :

La proximité des artistes : aller à un concert de Duggy tee et papoter avec lui, faire connaissance avec les musiciens d’Awadi, pouvoir croiser Philipe Monteiro dans  son hummer jaune (Phiiiiiliiiiiiiiiiiiiiiiipe !), Viviane Ndour, Naby , Carlou D …

Manger, boire, se relaxer  au bord de la mer presque toute l’année : on ne va pas se mentir, on est quand même plutôt privilégiés, même si certains expats font des manières avec la propreté de l’eau et la pollution …comme si les plages françaises étaient  mieux tiens !!

Se faire un régime mangue /mangue : je ne sais pas si un jour j’en aurais marre de ce fruit mais pour le moment je me régale !! et c’est bon pour la ligne car comme tu le sais la Toubab est à la diète

On ne s’y fait pas :

Prendre un taxi : rien qu’avec eux je pourrais faire un livre en plusieurs tomes d’ailleurs ! J’en ai eu des mésaventures avec eux et parfois rien qu’à l’idée de devoir en prendre un , je laisse tomber je préfère ne pas sortir !

Wakhale : même si cela faisait parti de la catégorie des  «on s’y fait » ça y est ça  me saoule ! Prendre un taxi , wakhale…acheter des chaussettes , wakhale…acheter une robe pour sa fille , wakhale …acheter des chaussures , wakhale….reprendre un taxi…etc .etc.

Les scandales dans les journaux : en France si tu n’achètes pas voici , gala etc tu peux ne pas être au courant de la couleur de la  petite culotte de Kate Middleton , ici toutes les 5 minutes et même dans des journaux plutôt sérieux tu sais que telle ou telle tiaga danseuse n’a pas porté de culotte pour son dernier show !! ou que tel ou tel mannequin possède 50 petites culottes!!

Les coupures d’électricité : donner à manger à ses enfants à la lueur d’une bougie ça n’a rien de romantique, leur prendre une douche dans le noir ce n’est pas mieux ! Passer une soirée sans internet, tv, micro onde, bouilloire etc ça le fait pas ! Et c’est là que je me rends compte à quel point je peux être matérialiste sur ce coup là !!

Le système médical : après avoir accouché ici, je suis devenue  plus que méfiante et ne fais que prier pour qu’il ne nous arrive rien de grave InchAllah !!

On ne s’y fera jamais :

Aux morts qui auraient pu être évités : gens qui traversent l’autoroute, enfants qu’on laisse se laver sous la pluie si forte de l’hivernage et qui finissent noyés, personnes mortes dans des effondrements d’immeubles …et j’en passe

Aux inondations de l’hivernage : assister chaque année impuissante aux dégâts causés par les inondations, voir que même avec les mesures (soit -disant) prises par le gouvernement, le même scénario catastrophe se reproduit chaque année

La pauvreté : que ce soit les mendiants  ou encore les Talibés, je voudrais bien me transformer en Joséphine Ange Gardien et d’un claquement de doigts tout arranger !

Bref je ne vais pas continuer à te lister tout un tas de trucs car je pense que ce serait très long !

Cette deuxième année n’est  pas très différente de la précédente je n’ai pas l’impression de me sentir plus chez moi que l’année dernière ! Je pense que c’est plus du à ma situation familiale qu’au Sénégal en lui-même, avec des enfants en bas âge  pas facile de découvrir Dakar, avoir une vie sociale et s’intégrer tout simplement ! On m’a souvent dit depuis mon arrivée que les deux premières années sont les pires …alors je suis pleine d’espoir pour cette nouvelle année qui commence pour nous ici !!

La Toubab , le retour !!

Par défaut

aerop

 

Ça y est je suis là, Dakar me revoilà !

Après  deux voyages quasi Koh lantesque , je dis quasi car j’ai voyagé cette fois ci avec Corsair en vol direct et non la « Royal Air Peut-être«  et son commandant qui te dit « bijour ji souis lé commondont  Ben Bachir et nous allons atterrir à Casablanca , enfin InchAllah…. » Et que tout le monde applaudis à l’arrivée tant  les gens sont content d’être en vie malgré son atterrissage  façon ricochet !!

Non Corsair c’est la compagnie dans laquelle t’as l’impression d’être en première classe même quand t’as pris un billet éco.

Avion  tout neuf, sièges spacieux, personnel souriant et VRAIMENT à l’écoute, soucieux de ton bien être, tablettes tactiles pour divertir les petits et les grands …enfin bref Corsair pourrait presque me payer pour cette article car je suis entrain de leur faire de la pub là !!

Malgré une compagnie aérienne parfaite et des gosses presque parfaits, un voyage aussi long n’est pas de tout repos !

Enfin bref je te passe les détails du  séjour en Moselle, ça c’est 3615 MALIFE !

Et me voilà de retour à Dakar après 30 minutes de voiture ,2h de TGV,1 h de taxi ( qui s’est trompé de chemin et a failli nous tuer ! pas si différent de Dakar le taxi parisien  finalement !) un petit dèj au Starbucks qui coute la peau du *** , de longues heures d’attentes , aucunes formalités concernant le visa à Orly ,de longues heures de vol, 342 couches changées  dont presqu’une dizaine dans les toilettes de l’avion), une dizaines de crises incontrôlées ,deux ou trois crises évitées, 2 minutes et des poussières de siestes pour mes enfants sur 5h de vol, un petit message du commandant de bord rappelant que le Sénégal demande un visa depuis le 1er juillet   et nous voilà entrain de descendre les marches de l’avion !

Reboostée, remontée  à bloc, prête à  tout redémarrer  à zéro !

Enfin presque …. J’avais tout un tas de bonne résolutions, des vrais   pas celle du nouvel an que tu reconduis chaque année en rajoutant à celles de l’année précédente, celles que tu viens de pondre.

Enfin bref j’étais bien partie jusqu’à ce que l’air chaud et humide de Dakar n’envahisse mes narines à peine sortie de l’avion sur le tarmac de l’aéroport.

On monte dans le bus serrés comme des sardines et là mes fiches de débarquement dûment complétées dans l’avion  je m’engage dans la file pour personnes avec enfants, celle qui logiquement te fera gagner du temps, sauf que ce jour là TOUT le monde à un marmot !!

Certains pleurent de fatigue, font des crises de nerfs à leurs parents au bord du suicide  et on les fait passer avant moi, je regrette presque que mes deux garçons se tiennent debout là à côté de moi sages comme des images et que ma fille s’amuse avec une mèche de mes cheveux bien calée sur mon dos !

C’est mon tour ça y est, on me demande le reçu d’inscription  du préenrolement , les fiches de débarquement et mes passeports puis on me dirige vers les « cabines à visa » , là encore on ne me demande que le reçu d’inscription , pas besoin de mon billet d’avion ni des photocopies de mon passeport ni de mon justificatif de résidence ,ni de mon préenrolement approuvé.

En 5 minutes c’est réglé, la seule question que l’on m’aura posée  c’est «  pourquoi vous venez au Sénégal » , question à laquelle j’ai répondu : « raisons familiales »

L’homme amusé me fera remarquer qu’il n’était pas dupe et qu’il savait que j’étais une « clandestine », tout en  me collant mon visa sur mon passeport !

En une heure douane/police/visa et bagages récupérés, un temps record pour l’aéroport de Dakar !

Me voilà de retour, un retour sous le signe de la grisaille, de la pluie , de la chaleur ….Bref Bienvenue à Dakar !!

 

 

Une Toubab en Moselle

Par défaut

P1010019

Un petit mois que j’ai fais mon  retour aux sources tant attendu , un petit mois que je profite de chaque instant avec mes grands mères , un mois que je suis en vacances en Toubabie, euh pardon en Moselle.
Outre le choc thermique une fois arrivée en France , un an et demi après avoir quitté l’hexagone , après avoir quitté mon pole nord natal , je ne m’y sens plus chez moi… je m’y sens comme étrangère.
Mon premier séjour en France après notre installation il y a presque deux ans n’avait pas produit ce deuxième effet kiss kool, mais aujourd’hui même en logeant dans la maison de mon enfance , et étant entourée des gens que j’ai toujours connu, je ne me sens plus chez moi!
C’est ou chez moi d’ailleurs ?à Nilvange … non , à Dakar ? … pas encore malheureusement ! je suis comme une métisse assise entre deux cultures ( je vous passe l’expression consacrée : « avoir le c** entre deux chaises « ), j’ai un pied dans chaque pays …je n’aime pas cette expression de sénégauloise mais c’est un peu ça mon cœur balance entre le Sénégal et la France.
Il y a des jours ou je dresse des listes imaginaires de pour et  de contre et le Sénégal l’emporte haut la main , grisaille contre soleil de plomb , il n’y a pas photo !
D’autres jours la Moselle cartonne et à part ce soleil de plomb le Sénégal n’a plus aucun attrait à mes yeux , et ça recommence … je suis versatile , je me demande souvent si je ne frôle pas la bipolarité voir la schizophrénie d’ailleurs ! je t’en avais déjà parlé ici
Donc ça fait un mois que je suis là , que je me promène, que je retrouve toutes mes petites habitudes adorées , trente ans de Moselle ça laisse des traces … j’ai mes repères ! même l’intermarché du coin j’en connais encore l’agencement par coeur , mieux que Mickael Scofield.
encore trois petites semaines et je devrais faire le deuil de ma vie que j’avais construite ici… comme un nouveau départ pour une nouvelle vie ! comme si il y a deux ans j’avais fait un faux départ et que je suis de nouveau dans les starting block !
le début d’une  vie sans s’apitoyer sur mon sort , une vie en ayant conscience de la chance que j’ai , un nouveau départ avec pleins de bonnes résolutions à tenir (pas comme à chaque nouvel an où tu te ramènes avec un sac de vieilles bonnes résolutions qui s’ajoutent aux nouvelles !)
Une date  à retenir  pour moi ,celle de nos deux ans au Sénégal , un renouveau où je vais me créer mes repères  essentiels à ce que je me sente chez moi ...HOME SWEET HOME me voilà!!

Enfin InchAllah!

Vincent Isambourg , un artiste engagé!

Par défaut

Au fil de mes lectures, de mes contacts je suis amenée à découvrir de belles personnes qui agissent pour le Sénégal, des personnes qui font parties d’associations, d’organismes qui œuvrent pour la jeunesse  sénégalaise, pour le droit des femmes également.

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un artiste peintre, Vincent Isambourg

La voici jalouse , un des toiles 2013 de l'artiste

La voici jalouse , une des toiles 2013 de l’artiste

Qui est Vincent Isambourg ?

Installé au Sénégal depuis 2004 cet artiste originaire  du Nord de la France  peint le Sénégal avec émotion, ses œuvres ont une âme. Mais au-delà de l’artiste , il y a un homme engagé qui  fait partie d’un projet solidaire  avec des adolescents en voie de réinsertion sociale au Village Pilote du Lac Rose, qui l’accueille chaque semaine dans le cadre des ateliers d’art plastique.

Qu’est ce que l’association Village Pilote ?

Village Pilote  est une association française créée en 1994.

Sa mission : Endiguer la problématique des Enfants des rues au Sénégal.

Les maîtres mots de cette action : Prévention, protection et réinsertion des enfants en danger.

 Ses objectifs:

Mettre en place un dispositif d’identification, d’approche et de mise en confiance des enfants  en vue de leur sortie de rue ou de prison

-Favoriser leur réinsertion scolaire, sociale et professionnelle à travers un programme complet et évolutif d’apprentissage (menuiserie métallique et bois, maçonnerie, plomberie, électricité, carrelage, maraichage)

– Informer et sensibiliser tous les acteurs qui interviennent dans cette chaine (institutions locales et internationales, prisons, marabouts, familles, enfants,…)

Chaque année 300 enfants transitent par les 3 structures d’accueil de l’association (Le Refuge, L’Oasis et le

Tremplin). C’est autant de familles réconciliées à travers le Sénégal et ses pays limitrophes.

 

Du 25 mai prochain au 4 juin 2013  au Bonaba Café au Lac Rose se tiendra une exposition :

SOLIDART

L'affiche de l'exposition

L’affiche de l’exposition

Une vingtaine d’œuvres de l’artiste seront exposées  ainsi que celle des adolescents du Village Pilote, œuvres qui avaient été exposées à côté d’œuvres d’autres jeunes du centre social « les 4 saisons » d’Armentières (France) en Novembre 2012, lors d’une expo mixte de Vincent Isambourg et de Jean Michel Dutillie (2 amis, 2 regards, 2 continents).

20% des ventes des toiles iront soutenir le projet de réinsertion de l’association

RDV pour le vernissage de l’exposition le 25 mai  à 15h

Le livre de la semaine: « Les enfants de l’antilope » de Souleymane Mbodj

Par défaut

les enfants de l'antilope

L’auteur:

Souleymane Mbodj est  un mes auteurs préféré, depuis plusieurs années il est le compagnon privilégié qui accompagnent mes enfants avant une douce nuit.

Conteur et musicien né au Sénégal, il se consacre depuis de nombreuses années à la transmission de contes africains en milieu scolaire, en partenariat avec l’Education nationale. Formateur et conférencier dans le domaine du conte et de la littérature orale . Il se produit régulièrement dans des festivals en France et à l’étranger. (Peut-être un jour aurais je la chance de le rencontrer!!)

L’histoire:

Saayodo et Fatim ont été adoptés par une antilope mais, devenus grands, les deux enfants doivent rejoindre le monde des humains. Les voici dans la principale ville du Waalo. C’est l’effervescence : demain, le roi y organise son fameux concours de chant. La terrible Mamassa a, elle, autre chose en tête. Elle veut coûte que coûte faire disparaître les deux enfants ! Saayodo et Fatim vont-ils déjouer ses pièges ? Vont-ils pouvoir chanter devant le roi et vivre ce qui demeurera sûrement la plus belle journée de leur vie ?

Extraits choisis:

« Au cœur de la forêt, dans le royaume du Wado, Saayodo, une étoile sur le front, et Fatim, un grain de beauté sur la joue, ont été adoptés par Kéwel l’antilope (ce nom signifie « antilope » en wolof). Au moment de les laisser rejoindre le monde des hommes, elle noue un bracelet de liane tressée à chaque enfant. En arrivant à la cité royale de Nder, Mamassa, femme acariâtre, les reconnait. Pour honorer le roi Brak à la fête annuelle, chaque jeune doit chanter. En espérant se débarrasser d’eux, elle envoie Fatim près d’une fontaine et Fatim près d’un baobab magique. Fatim se sauve grâce à son bracelet de liane. Arrivé près du baobab, l’arbre annonce à Saayodo la mort de sa sœur : il hurle « NOOOOOOOOOOONN ! » Immédiatement, il est enserré par le baobab. Inquiète, la sœur part à sa recherche. Face à la même épreuve, elle sait rester muette. Tous deux sauvés, le Brak ravi par le chant des enfants, les reconnaît. On apprend qu’il a perdu ses enfants après la mort de leur mère et le projet de Mamassa qui voulait les éloigner pour prendre le trône est ainsi dévoilé. »

 Les contes de Souleymane Mbodj sont toujours empreints de morale ,de sagesse.

Dans celui-ci on retrouve les sentiments humains et les leçons de vie de la tradition : peine du deuil, jalousie de la marâtre, solidarité des frères et sœurs, respect envers les gens âgés.

Un réel moment de partage à chaque lecture avec les enfants , le plaisir de la découverte d’un  monde  qu’il ne connaisse pas, une culture riche …leur culture!

Pour le trouver sur internet:
Les enfants de l'antilope : Un conte du Sénégal

Que s’est-il passé en 2012?

Par défaut

-2011-2012-2013

Mais que s’est il passé en 2012 ? En France, au Sénégal, chez la Toubab ?Je vous dis tout, ou presque !

Enfin en 12 points, ce qui m’a marqué  (il pourrait y en avoir plus mais 2012 =12 points)

C’est parti  coté actu / coté perso !

 

France /Sénégal

1)      On a bien cru que le Sénégal allait être mis à feux et à sang pendant la période préélectorale, une grosse frayeur véhiculée et amplifiée encore une fois par les médias (Walf tv savait bien y faire avec ses images chocs passées en boucle et la musique qui va avec pour achever d’affoler la population)

2)      Nous avons changé de présidents , dans mon pays d’origine où nous avons troqué un nain hyperactif contre un flamby à la vanille, et dans mon pays d’adoption où nous avons échangé un vieux sage contre …un flamby au chocolat !!!

Les deux sont attendus au tournant !

3)      Flamby à la vanille est venue rendre visite à Flamby au chocolat, son discours très différent de celui de son prédécesseur le nain hyperactif  a été plutôt bien perçu ! Mais avec les politiques , doit-on s’y fier ? telle est la question !! ce qui est sur c’est que ses paroles étaient empruntes de respect, et ça c’est déjà pas mal !

4)      On a échappé à la fin du monde !! ouf car franchement je n’avais pas trop envie d’aller vivre à Bugarach !! Ils sont fous ces Mayas quand même, et  maintenant tous ces américains avec leurs abris antiatomique et leurs provisions de bouffe déshydratée  ils n’ont pas l’air fins maintenant !

5)      Bon ce n’est ni en France, ni au Sénégal mais OBAMA, OBAMA, OBAMA !!! je suis restée éveillée toute la nuit pour voir sa victoire !! Ce mec , il a du charisme , de la classe et faut l’avouer c’est un bel homme !!

6)      Plus léger  (enfin façon parler !!) , l’élection de Miss Diongoma est de retour à la Tv !  Cette dame au fessier imposant  élue en 2012 alimente la polémique en 2013  avec son pantalon transparent laissant apparaître une belle cellulite saucissonnée  !!

7)      Youssou N’dour ministre mouahahahaha …no comment !

8)      Pendant qu’au Sénégal on enferme des homosexuels pour « acte contre nature, en France on se pose la question du mariage gay.

9)      Mouss Diouf qui a animé  mes soirées tv  avec ma mémé devant Julie Lescaut  nous a quitté paix à son âme. Ce grand colosse aux faux airs de lutteur sénégalais était dans le cœur de tout les français, il manquera dans le paysage audiovisuel c’est sur !

10)   Alors qu’une compagne de président jalouse se ridiculise via Twitter devant le peuple français, l’autre rentre avec classe et simplicité dans le cœur des sénégalais.

11)   Une Nafissatou ne réussit pas à faire emprisonner  un DSK alors qu’une Aissatou envoie directement un CYS en prison

12)   600 000 € dépensés à Dakar  en feux d’artifices pour entrer en beauté dans cette année 2013, quid des routes ? des hôpitaux ?  de la santé pour tous ? etc etc etc…

Coté Toubab

1)      Nous avons  fêté le premier anniversaire de mon surimi ou plutôt vu qu’il est né le 26 février jour des élections sénégalaises on a failli ne pas le fêter !! heureusement super tonton est arrivé à la rescousse

2)      Nous avons accueilli notre petite princesse  dans une clinique ou je dois dire j’ai bien flippé !

Des piqûres violemment administrées dans la fesse gauche (parce que c’est comme ça ici m’as-t’on dit!), une salle d’accouchement plutôt inquiétante, une sage femme pas très sympa mais au final une jolie petite puce en parfaite santé !

3)      Nous avons « fêté » notre première année au Sénégal et nous avons entamé la deuxième avec autant d’inquiétudes mais aussi pleins de perspectives d’avenir !!

4)      Le petit surimi a fait ses premiers pas  et depuis il ne marche pas mais court et casse tout accessoirement.

5)      Le grand soleil a tout déchiré à l’école et est passé en classe supérieure (des ailes me sont poussées dans le dos, ah la fierté maternelle)

6)      J’ai découvert une formidable association avec des femmes géniales, une vraie bouffée d’air frais.

7)      Notre premier Noel à Dakar sans  trop de larmes, une bonne ambiance, la famille, un bon repas, la maison décorée, un joli sapin, des enfants gâtés , que demander de plus ?

8)      Mon premier bonne année prononcé à Dakar, avec un ciel rempli de feux d’artifice  et un petit bout  de choux qui a peur des            « pouf couyeurs » (oui quand un feu d’artifice explose ça fait pouf et après il y a des couleurs !)

9)      Des coupures d’eau, d’électricité mais tout ça dans la bonne humeur hein !! la douche à la bassine  finalement c’est bien  et au moins t’as pas de problèmes de pression, car essaye de rincer une tignasse de Diana Ross version toubab sous un petit filet d’eau !!

10)   Je me suis mise à la diète, j’ai abandonné…je me suis mise au sport … j’ai abandonné !! promis 2013 c’est la bonne ! et puis si ce n’est pas le cas on recommencera en 2014 InchAllah !

11)   J’ai conduit seule dans Dakar, youhou , j’ai tué personne même pas une chèvre !la carrosserie de la voiture intacte et les enfants en vie !! un sans faute !!

12)   Je ne parle toujours pas le wolof couramment mais ça va venir …InchAllah !!

Et  que s’est il passé pour vous en 2012?